Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pass-sanitaire : Résumons

Publié par wikistrike.com sur 24 Juillet 2021, 10:02am

Catégories : #Santé - psychologie

Pass-sanitaire : Résumons
Les premières conséquences : 
- cinéma : -70 %
- salle de sport : vague de résiliation 
 

 

Les députés prévoient un an d'emprisonnement et 15 000€ d'amende contre les clients qui ne rempliraient pas le cahier de rappel papier ou numérique dans les établissements recevant du public. Tout simplement délirant.

 

 

 

Le gouvernement refuse d’exclure les bureaux de vote du dispositif de passe sanitaire. Les non vaccinés pourront-ils accéder aux bureaux de vote l'année prochaine?

 

 

 

Nous sommes partis pour une tyrannie en CDI:

 

 

 

Le pass sera bien exigé pour accéder aux hôpitaux et aux EHPAD. La mesure, d'abord rejetée a été revotée (technique classique des macronistes). Un non vacciné ne pourra donc plus aller voir ses parents en maison de retraite.

 

 

 L'amendement permettant la suspension du contrat de travail des salariés concernés par le pass mais réfractaires à la vaccination a bien été voté.

 

 

Cet amendement ignoble est passé uniquement grâce aux députés macronistes (pourtant pas très nombreux). On peut saluer les deux frondeurs qui ont osé défier leur groupe. Les 3 abstentions sont nettement moins courageux par contre. Par contre, honte aux soit-disant insoumis qui n'étaient même pas au complet (10 présents sur 17 et 2 abstentions, incompréhensible pour un groupe d'opposition de gauche).

 

 

Un amendement permettant aux directeurs de connaitre le statut vaccinal d'un élève a également été voté, très certainement dans l'objectif d'organiser une campagne vaccinale directement dans les collèges à la rentrée scolaire.

" Par dérogation à l’article L. 1110‑4 du code de la santé publique, aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de covid-19 et pour la durée strictement nécessaire à cet objectif ou, au plus tard, jusqu’au 31 décembre 2021 inclus, les directeurs des établissements d’enseignement scolaire et les personnes qu’ils désignent à cet effet peuvent avoir accès aux données relatives au statut virologique des élèves, à l’existence de contacts avec des personnes contaminées ainsi qu’à leur statut vaccinal.

Ils peuvent procéder au traitement de ces données, aux seules fins de faciliter l’accès aux campagnes de vaccination organisées dans les établissements et d’organiser des conditions d’enseignement permettant de prévenir les risques de propagation du virus.

Les données à caractère personnel collectées ne peuvent être conservées que jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours. 

Les modalités d’application du présent article sont fixées par décret en Conseil d’État après avis public de la Commission nationale de l’informatique et des libertés."

 

La résistance s'organise

Le boycott a déjà commencé et risque de s'intensifier. Les gérants de parcs d'attraction le remarquent déjà avec une diminution drastique des clients et des résiliations en pagaille pour les salles de sport. Les salles de cinéma ont vu une chute de 70% des entrées le jour de l'entrée en vigueur du pass. Les hôtels aussi enregistrent une baisse record des réservations à Paris. 70% des hôtels devraient rester fermés pendant le mois d'août tant la capitale est désertée par les touristes. Les mesures covidistes de ce gouvernement vont mettre à genoux l'économie française et mener à la faillite de nombreux commerçants.

Mais Macron n'en a pas encore fini avec nous. Apparemment, il a encore l'intention d'imposer la vaccination à tout le monde: 

"Le Président n'écarte pas à terme une vaccination obligatoire". Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, l'a affirmé sur l'antenne de France Inter ce 22 juillet, la vaccination obligatoire pour tous ce n'est pas pour tout de suite, mais Emmanuel Macron y pense. "Par la conviction, l'échange le dialogue et la pédagogie, on arrive à faire beaucoup (...) on peut convaincre encore des Français qui hésitent a expliqué".

Selon Attal, menacer des français de licenciement et d'amendes relèverait donc du "dialogue et de la pédagogie"...

A quoi devons-nous donc nous attendre lorsqu'il n'y aura plus de "dialogue"?

 

Fawkes News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents