Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pr Raoult : « L’âge moyen ici [à l’IHU] de la mortalité chez les patients hospitalisés est de 81 ans »

Publié par wikistrike.com sur 25 Juillet 2021, 09:50am

Catégories : #Santé - psychologie

Pr Raoult : « L’âge moyen ici [à l’IHU] de la mortalité chez les patients hospitalisés est de 81 ans »

Didier Raoult infectiologue, professeur en microbiologie et directeur général de l’Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU) explique ce qui suit dans la vidéo « Les Jeudis de l’IHU – Conflits d’intérêts – Pr. Didier Raoult » mise en ligne le 20 juillet 2021 :

 

 

« L’âge moyen ici [c’est-à-dire à l’IHU] de la mortalité chez les patients hospitalisés est de 81 ans ; c’est-à-dire, c’est l’espérance de vie actuelle en France ».

« C’est une maladie qui tue les gens âgés ».

« Dans la région PACA [Provence-Alpes-Côte d’Azur], la perte d’année de vie, c’est zéro ».

Rappelons qu’à l’IHU, les soignants ont soigné leurs patients, autant que faire se peut.

« Il y a 88% des gens qui sont morts ici [à l’IHU] qui avaient moins de 90% de chance d’être vivant un an plus tard. C’est-à-dire que leur espérance de vie était de un an. […] Vous ne pouvez pas comparer ça à la mort de quelqu’un qui a 60 ans d’espérance de vie devant lui. Et, donc, quand on vous livre à la télévision […] ça, et ça seulement, le nombre de morts, on vous raconte une histoire qui est une histoire, qui fait le buzz et qui ne représente pas nécessairement la réalité ».

Ceci l’amène à souligner le « bruit médiatique infernal qui parle du nombre de morts [Covid-19] et pas du nombre d’années [de vie] perdues ».

En se basant sur une étude d’Agoravox qui fait des analyses scientifiques, il mentionne que « 56% de l’information pendant l’année 2020 » a été consacrée au Covid-19. Pr Raoult pense injustifié cette focalisation de l’information sur le Covid-19, en ces termes : « Ça [le Covid-19] ne justifie pas 56% de l’information, tous les jours, tous les jours […] pendant un an ».

Il constate aussi devoir faire face à des forces financières :

« Les bénéfices de Gilead pour une molécule qui ne marche pas, ça a été […] 1 milliard l’année dernière. Les bénéfices de Pfizer, pour cette année, c’est 19 milliards. C’est des sommes! Vous ne pouvez pas lutter avec un petit IHU. C’est impossible de lutter contre des financements de cette nature là ».

Pour mieux comprendre la mortalité du Covid-19, ne serait-il pas nécessaire de mettre les chiffres de cette mortalité en rapport avec le nombre d’années de vie perdues des personnes décédées du Covid-19 ? Ceci pour savoir si l’espérance de vie change et parce mourir à plus de 80 ans ou à 20 ans, ce n’est pas la même chose.

Nota bene

Il existe une problématique sur la fiabilité des chiffres Covid-19 :

Candice Vacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents