Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Daesh fait un petit saut du côté de Kaboul : 170 morts, 13 soldats américains tués

Publié par wikistrike.com sur 27 Août 2021, 09:22am

Catégories : #Politique internationale, #Religion - pensées

Daesh fait un petit saut du côté de Kaboul :  170 morts, 13 soldats américains tués

170 Afghans sont morts et 200 ont été blessés dans l’attentat de Kaboul, selon un nouveau bilan

Un double attentat suicide qui a fait ce jeudi 26 août des dizaines de morts, dont 12 soldats américains, a été revendiqué par le groupe djihadiste Daech*.

L’attaque qui s’est produite jeudi 26 août à l'une des portes de l'aéroport international de Kaboul, alors que les opérations d'évacuation battaient leur plein, a été revendiquée par la branche de Daech* en Afghanistan sur son compte Telegram, selon Reuters.

Explosions suivies de fusillade

Les kamikazes ont fait exploser leurs bombes au milieu de la foule massée devant Abbey Gate, l'une des portes d'accès à l'aéroport, a déclaré le chef du commandement central de l'armée américaine.

Une fusillade a ensuite éclaté, a ajouté le général Kenneth McKenzie qui s'exprimait par lien vidéo pendant une conférence de presse au Pentagone.

En dépit de ces pertes, les premières pour l'armée américaine en Afghanistan depuis le mois de février, les opérations d'évacuation vont se poursuivre dans les prochains jours à Kaboul, a-t-il précisé, évoquant le chiffre d'un millier d'Américains restant à rapatrier.

 

Le bilan côté afghan reste incertain. Selon les talibans*, les explosions ont fait au moins 13 morts, dont des enfants, et plusieurs membres du mouvement islamiste qui surveillaient les accès à l'aéroport ont été touchés.

Le général McKenzie a rappelé que Washington s'attendait à une telle attaque «à un moment ou un autre» et avait appelé plus tôt dans la journée de jeudi les Afghans à éviter les abords de l'aéroport en raison de «menaces crédibles».

«Notre priorité est d'éviter de nouveaux attentats», a-t-il expliqué en déplorant qu'une «faille» ait permis au premier kamikaze d'approcher de très près les soldats américains qui s'apprêtaient à le fouiller quand il a fait exploser sa bombe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents