Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ils savaient : un mémo du Département d’État divulgué annonçait l’effondrement de l’Afghanistan

Publié par wikistrike.com sur 20 Août 2021, 08:59am

Catégories : #Politique internationale

Ils savaient : un mémo du Département d’État divulgué annonçait l’effondrement de l’Afghanistan

Environ deux douzaines de fonctionnaires du département d’État à l’ambassade des États-Unis à Kaboul ont mis en garde contre un effondrement potentiel après la date limite de retrait des troupes du 31 août, selon le Wall Street Journal, citant une « personne familière avec le mémo ».

Utilisant un « canal de dissidence » spécial au sein du département d’État, le mémo – envoyé au secrétaire d’État Antony Blinken et à un autre haut fonctionnaire du département d’État – mettait en garde contre « les gains territoriaux rapides des talibans et l’effondrement consécutif des forces de sécurité afghanes », et proposait des suggestions sur la manière d’accélérer l’évacuation et d’atténuer la crise évidente qui s’ensuivrait, ont déclaré deux personnes au WSJ.

u total, 23 membres du personnel de l’ambassade des États-Unis, tous américains, ont signé le mémo du 13 juillet, qui a été traité en urgence « compte tenu des circonstances sur le terrain à Kaboul ». En plus de Blinken, il a été envoyé au directeur de la planification politique, Salman Ahmad.

Blinken a reçu le mémo et l’a lu peu après, selon le rapport.

Le mémo, daté du 13 juillet, demandait également au département d’État d’utiliser un langage plus dur pour décrire les atrocités commises par les talibans, a indiqué l’une des personnes interrogées.

Le mémo classifié représente la preuve la plus claire à ce jour que l’administration avait été avertie par ses propres fonctionnaires sur le terrain que l’avancée des talibans était imminente et que l’armée afghane pourrait être incapable de l’arrêter. -Wall Street Journal

Selon le rapport, quelque 18 000 Afghans et leurs familles qui avaient demandé un visa spécial d’immigrant américain sont restés à Kaboul dans des zones contrôlées par les talibans, tandis que les efforts pour atteindre l’aéroport sont devenus de plus en plus difficiles.

 

Lire la suite 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents