Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’ambassade des États-Unis demande à tous les Américains de quitter l’Afghanistan « immédiatement »

Publié par wikistrike.com sur 10 Août 2021, 15:57pm

Catégories : #Politique internationale

L’ambassade des États-Unis demande à tous les Américains de quitter l’Afghanistan « immédiatement »

Au cours du week-end, une deuxième capitale provinciale est tombée aux mains des talibans, cette fois dans le nord de l’Afghanistan, quelques jours seulement après la chute de la province méridionale de Nimruz, frontalière de l’Iran, qui n’aurait rencontré pratiquement aucune résistance de la part des forces nationales afghanes entraînées par les États-Unis.

Samedi, Sheberghan, la capitale de la province de Jowzjan, a été prise au moment où le département d’État américain a tiré la sonnette d’alarme pour tous les citoyens américains encore présents dans le pays, à un peu plus d’un mois de la date limite de retrait complet des troupes fixée par M. Biden pour le 11 septembre. L’ambassade des États-Unis à Kaboul a exhorté les Américains à quitter « immédiatement » le pays déchiré par la guerre, tout en précisant qu’ils ne peuvent pas compter sur les vols gouvernementaux.

Samedi, une alerte de sécurité de l’ambassade américaine indiquait que « compte tenu des conditions de sécurité et du personnel réduit, la capacité de l’ambassade à aider les citoyens américains en Afghanistan est extrêmement limitée, même à Kaboul. »

En ce moment, la province méridionale de Helmand est également sous la menace d’une chute imminente des talibans, qui gagnent du terrain également par la capture croissante de bases et d’équipements militaires, y compris des Humvees et des armes américaines – que les militants islamistes ont paradé ces derniers temps.

Le Wall Street Journal résume comme suit l’importance de cette dernière capitale provinciale tombée aux mains des talibans :

« La chute de la ville de Sheberghan est particulièrement importante car le Jowzjan est depuis longtemps le fief traditionnel du chef de guerre d’origine ouzbèke Abdul Rashid Dostum, l’un des principaux dirigeants anti-talibans du pays, qui a occupé le poste de vice-président de l’Afghanistan jusqu’à l’année dernière. »

Sheberghan est également frontalière avec le Turkménistan, ce qui signifie qu’il s’agit d’un nouveau coup dur pour Kaboul, qui perd une importante plaque tournante du commerce régional, à un moment où les talibans contrôlent la grande majorité des principaux postes frontières.

Il est important de noter que ces dernières avancées rapides des talibans ont été réalisées dans le sud et le nord, alors même que l’armée afghane, avec l’aide des États-Unis, a mené des frappes aériennes à grande échelle. « Alors que les attaques s’intensifient, les forces de sécurité afghanes et les troupes gouvernementales ont riposté en multipliant les frappes aériennes, avec l’aide des États-Unis. Cela a suscité des inquiétudes croissantes quant aux pertes civiles dans tout le pays », a écrit NBC News.

Cela suggère fortement que même si le Pentagone devait fournir un soutien aérien complet et immédiat aux forces afghanes sur tous les théâtres, cela ne ferait probablement pas grand-chose pour endiguer l’offensive des insurgés. Ce n’est peut-être plus qu’une question de mois, voire de semaines, avant que Kaboul ne se retrouve assiégée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents