Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les alcooliques prennent le pouvoir en Angleterre

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2021, 07:37am

Catégories : #Santé - psychologie

Les alcooliques prennent le pouvoir en Angleterre

Les données officielles montrent que le confinement de l’Angleterre a entraîné la dépendance à l’alcool d’un million de personnes supplémentaires depuis le début de la plandémie.

Avant le début de la pandémie, les sondages gouvernementaux indiquaient qu’il y avait environ 1,5 million d’alcooliques dans le pays, c’est-à-dire des personnes qui buvaient au moins 50 unités par semaine.

« Mais ce chiffre est passé à un peu moins de 2,5 millions cet été, ce que les experts ont imputé au cycle sans fin des restrictions liées à la lutte contre le virus », rapporte le Daily Mail.

Selon le Dr Tony Rao, expert en abus d’alcool au King’s College de Londres, « l’impact de la pandémie de Covid sur la consommation d’alcool a été dévastateur. Les dernières données, associées au nombre le plus élevé de décès liés à l’alcool jamais enregistré, constituent un avertissement sévère pour le gouvernement ».

Les associations de lutte contre l’alcoolisme mettent en garde contre une crise « qui se produit maintenant » après que Public Health England a révélé que « les décès directement causés par l’alcool ont grimpé en flèche de 20% au cours de la première année de la pandémie ».

Comme nous l’avons souligné précédemment, le développement cognitif des jeunes enfants pendant le confinement a également été gravement altéré en raison du manque d’interaction humaine et des mandats de masquage.

L’impact réel des confinements sur la santé et le bien-être des jeunes et des moins jeunes ne sera connu que dans plusieurs années.

Cependant, les études déjà entreprises sur les ravages qu’ils provoqueront font froid dans le dos.

Un consortium d’analystes de données d’Afrique du Sud a conclu que les conséquences économiques du confinement du pays entraîneraient 29 fois plus de décès que le coronavirus lui-même.

Comme nous l’avons déjà signalé, des universitaires de Duke, Harvard et Johns Hopkins ont conclu qu’il pourrait y avoir environ un million de décès supplémentaires au cours des deux prochaines décennies à la suite des confinements.

En juin, Jay Bhattacharya, professeur de médecine à l’université de Stanford, a averti que dans les années à venir, les confinements seront considérés comme la politique la plus catastrophique de « toute l’histoire ».


source : https://www.zerohedge.com

via https://www.divulgation.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents