Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le dernier rapport du ministère de la santé britannique révèle que les vaccins Covid-19 augmentent considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû au Covid-19

Publié par wikistrike.com sur 9 Août 2021, 09:47am

Catégories : #Politique internationale, #Santé - psychologie

Le dernier rapport du ministère de la santé britannique révèle que les vaccins Covid-19 augmentent considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû au Covid-19

Le dernier briefing technique de Public Health England sur les variants préoccupants de la Covid-19 a été publié et il révèle que jusqu'au 2 août 2021, 65% de tous les décès présumés dus à la Covid-19 depuis février 2021 concernent des personnes qui avaient été vaccinées contre la maladie.

Le rapport, qui est 
la 20e mise à jour à être publiée, montre également que le risque d'hospitalisation et de décès est astronomiquement plus élevé si vous avez été entièrement vacciné et que vous attrapez le virus SRAS-CoV-2.

Selon le
 rapport du PHE, 300 010 cas du variant delta Covid-19 ont été confirmés depuis le 1er février 2021.

Parmi eux, environ 50 % étaient des personnes qui n'avaient pas été vaccinées contre la Covid-19, avec un total de 151 054 cas enregistrés au cours des sept derniers mois.

Environ 8% étaient des personnes qui avaient reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 moins de 21 jours avant le test positif, avec un total de 24 018 cas enregistrés.

Environ 15% étaient des personnes ayant reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 plus de 21 jours avant le test positif, avec un total de 46 089 cas enregistrés.

Et environ 15% étaient des personnes qui avaient été entièrement vaccinées avant le test positif, avec un total de 47 008 cas.

Au total, les personnes qui avaient reçu au moins une dose de vaccin Covid-19 représentent 39 % de tous les cas confirmés du variant Delta de la Covid-19 depuis le 1er février 2021 jusqu'au 2 août 2021.

 

 
 

Cependant, les vaccins contre la Covid-19 ne préviennent pas l'infection ou la transmission. Cela a été récemment confirmé dans un document publié (voir ici) par le Groupe de conseil scientifique pour les urgences (SAGE), dans lequel il est déclaré que la recherche devrait maintenant se concentrer sur la production d'un vaccin qui prévient la transmission et l'infection, car les vaccins actuels ne préviennent pas l'infection chez la plupart des gens.
 

Le dernier rapport de PHE révèle que les vaccins Covid-19 AUGMENTENT considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû à la Covid-19 (Daily Expose)
Le dernier rapport de PHE révèle que les vaccins Covid-19 AUGMENTENT considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû à la Covid-19 (Daily Expose)
Vous aurez remarqué ci-dessus que le SAGE a déclaré qu'il "estime que les vaccins actuels sont excellents pour réduire le risque d'admission à l'hôpital". Malheureusement pour eux, ce "sentiment" ne suffit pas, car les données de Public Health England ne confirment pas ce "sentiment".

Le 
rapport montre que depuis le 1er février 2021, sur les 151 054 personnes infectées par le virus de la Covid-19 qui n'ont pas été vaccinées, 2 960 ont été hospitalisées. Cela correspond à 1,95 % de tous les cas confirmés dans le groupe non vacciné jusqu'au 2 août 2021.

Depuis le 1er février 2021, sur les 24 018 personnes infectées par la Covid-19 qui avaient reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 moins de 21 jours avant leur infection confirmée, 234 personnes du groupe ont été hospitalisées. Cela correspond à 0,97 % de toutes les infections dans ce groupe jusqu'au 2 août 2021.

Depuis le 1er février 2021, sur les 46 089 personnes infectées par la Covid-19 et ayant reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 plus de 21 jours avant la confirmation de l'infection, 528 personnes ont été hospitalisées. Cela correspond à 1,14 % de toutes les infections dans ce groupe jusqu'au 2 août 2021.

Enfin, depuis le 1er février 2021, sur les 47 008 personnes infectées par le virus de la Covid-19 qui ont été entièrement vaccinées, 1 355 personnes ont été hospitalisées. Cela correspond à 2,882 % de tous les cas dans le groupe entièrement vacciné.

Cela signifie qu'un pourcentage beaucoup plus élevé de personnes sont hospitalisées après avoir été infectées par la Covid-19 lorsqu'elles sont complètement vaccinées, par rapport à celles qui n'ont pas reçu une seule dose du vaccin contre la Covid-19.


Les vaccins contre la Covid-19 sont censés réduire le risque d'hospitalisation jusqu'à 95 %. Les données de Public Health England nous montrent que les vaccins contre la Covid-19 augmentent en fait le risque d'hospitalisation de 48%.
 
Le dernier rapport de PHE révèle que les vaccins Covid-19 AUGMENTENT considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû à la Covid-19 (Daily Expose)
Mais peut-être les "sentiments" du SAGE sont-ils justifiés en ce qui concerne la réduction du risque de décès par le vaccin contre la Covid-19 ?

Le 
rapport de Public Health England nous montre que depuis le 1er février 2021, sur les 151 054 cas et 2 960 hospitalisations du groupe non vacciné, 253 personnes sont malheureusement décédées. Cela représente 0,167 % des cas et 8,54 % des hospitalisations du groupe non vacciné jusqu'au 2 août 2021.

Depuis le 1er février 2021, sur les 24 018 personnes infectées par le Covid-19 qui avaient reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 moins de 21 jours avant la confirmation de leur infection, 10 personnes sont décédées. Cela représente 0,04 % de tous les cas et 4,2 % de toutes les hospitalisations dans ce groupe jusqu'au 2 août 2021.

Depuis le 1er février 2021, sur les 46 089 personnes infectées par le virus de la Covid-19 qui avaient reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 plus de 21 jours avant la confirmation de l'infection, 69 personnes sont décédées. Cela représente 0,15 % de tous les cas et 13 % de toutes les hospitalisations dans ce groupe jusqu'au 2 août 2021.

Enfin, depuis le 1er février 2021, sur les 47 008 personnes infectées par le virus de la Covid-19 qui ont été entièrement vaccinées, 402 personnes sont malheureusement décédées. Cela se traduit par 0,85% de tous les cas et 29,6% de toutes les hospitalisations au sein du groupe entièrement vacciné.
 
Le dernier rapport de PHE révèle que les vaccins Covid-19 AUGMENTENT considérablement le risque d'hospitalisation et de décès dû à la Covid-19 (Daily Expose)
Cela signifie qu'un pourcentage beaucoup plus élevé de personnes meurent après avoir été infectées par le virus de la Covid-19 et après avoir été hospitalisées à cause de la Covid-19 lorsqu'elles sont entièrement vaccinées, par rapport à celles qui n'ont reçu aucune dose de vaccin contre la Covid-19.

Les données de Public Health England montrent qu'au lieu que les vaccins contre la Covid-19 réduisent le risque de décès dû à la Covid-19 de 95% en cas d'exposition au virus de la Covid-19, ils augmentent en fait le risque de décès de 431,25% en cas d'exposition au virus de la Covid-19.

Elle montre également que le risque de décès en cas d'hospitalisation due à la Covid-19 augmente de 262,5% si l'on est entièrement vacciné.

Les vaccins contre la Covid-19 ne préviennent pas l'infection et n'empêchent pas la transmission, c'est un fait. Même SAGE l'a officiellement déclaré 
dans son récent article publié. Ils sont censés réduire le risque d'hospitalisation et de décès en cas d'exposition au virus de la Covid-19, mais les données de Public Health England montrent clairement que les vaccins ont l'effet inverse et qu'ils augmentent en fait considérablement le risque d'hospitalisation et de décès.

Pourtant, pour une raison ou une autre, les autorités britanniques ont décidé de mettre en place un système de passeport vaccinal dès l'automne, d'inscrire dans la loi une politique de "pas de vaccin, pas de travail " pour les soignants - bien que les vaccins n'empêchent pas la transmission - et ont scandaleusement décidé de commencer à administrer les vaccins contre la Covid-19 aux enfants, bien que leur risque d'hospitalisation et de décès soit si faible que leur nombre est négligeable.

Les preuves montrent que les vaccins anti Covid-19 sont soit inefficaces, soit qu'ils aggravent l'état des patients - peut-être en raison de l'augmentation des anticorps dépendants dont le monde a été averti.

Nous sommes au milieu de l'été, le nombre de décès est donc faible pour l'instant, mais 65 % des décès survenus depuis le 1er février concernent des personnes qui avaient été vaccinées. Par conséquent, les preuves suggèrent que cet hiver va être incroyablement difficile pour un nombre extraordinaire de personnes.


Source: 
Daily Expose

Traduction SLT
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents