Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Lors de sa dernière vidéo, Macron portait un t-shirt du Bohemian Grove, société secrète américaine

Publié par wikistrike.com sur 3 Août 2021, 16:30pm

Catégories : #Politique intérieure

Lors de sa dernière vidéo, Macron portait un t-shirt du Bohemian Grove, société secrète américaine
 
 

Ce détail n'aura pas échappé à certains, Macron arborait un t-shirt peu banal lors de sa dernière vidéo ou il proposait de répondre à toute question relative à la vaccination comme s'il était lui-même un expert dans le domaine.

 
 On pouvait distinguer sur celui-ci un logo blanc qui ressemblait à un hibou. Après quelques recherches, il s'avère que ce t-shirt fait référence au Bohemian Club (autrement appelé Bohemian Grove), société secrète américaine peu connue en France par laquelle est passée de nombreux présidents dont Georges Bush (père et fils), Hoover, Nixon (accusé de viol  pédo par Fiona Barnet ou Roosevelt.
 
 
Reagan et Nixon au Bohemian en 1967
 
 
Ford et Kissinger en 1977
 

 

Ce t-shirt est vendu sur plusieurs sites de vente en ligne peu connus notamment SenPrints ou Teevadi. Il est à priori introuvable en France (ce qui rend d'autant plus curieux le fait qu'on le retrouve sur Macron. Ce n'est pas un t-shirt qu'on achète au supermarché du coin).

 

 
On trouve ce fameux hibou dans la propriété du Bohemian Grove, lieu ou le gratin de la politique américaine se réunit chaque année pour faire des cérémonies autour de cette idole païenne.

 

 

 
 
En 2000, Alex Jones avait réussi a filmer une cérémonie ou une effigie d'enfant (selon la version officielle, nulle n'a pu confirmer cette version) arrive dans une barque puis est brûlée sur un bûcher dans son documentaire "Dark secrets inside Bohemian Grove". Cette scène fait référence aux sacrifices rituels d'enfants faits à la divinité Moloch.
 
 
 
Plusieurs témoignages évoquent le fait que des activités bien plus sinistres et criminelles se déroulent dans ce lieu tel que des kidnappings, des viols, des actes pédophiles, et des meurtres rituels.
 
Paul Bonacci raconte le tournage d'un snuff movie incluant le viol et le meurtre d'un enfant de 12 ans au Bohemian Club (la description de la scène est très dure):
 
"J'y suis allé en janvier 1984. J'étais payé par les hommes qui fréquentaient King pour les histoires de prostitutions. Durant l'été, en 1984, je suis allé plusieurs fois à Dallas, au Texas et j'ai eu des rapports sexuels avec différents hommes que King connaissait, c'était dans un hôtel. J'ai voyagé avec la compagnie aérienne YNR (charter privé) et la compagnie aérienne Cam (autre compagnie privée), que King utilisait couramment. Je n'ai jamais vraiment eu personnellement affaire avec King, à part lorsqu'il me disait où je devais me rendre. Le 26 juillet, je suis allé à Sacramento, en Californie. King m'a mis dans un avion privé à partir d'un aérodrome à Omaha pour Denver, là-bas nous avons récupéré Nicolas. Un garçon qui avait environ 12 ou 13 ans, puis nous avons volé jusqu'à Las Vegas où on nous a conduit vers des ranchs pour aller chercher du matériel. Puis on est reparti vers Sacramento.
 
 Nous avons été pris par une limousine blanche qui nous a emmenés à un hôtel. Nous (Nicolas et moi) avons ensuite été conduits dans une zone où il y avait de grands arbres, il a fallu environ une heure pour s'y rendre. Il y avait une cage avec un garçon nu à l'intérieur. Nicolas et moi avons du nous déguiser avec une panoplie de Tarzan et des trucs dans le genre. Ils m'ont dit de *** le garçon (je n'emploierai pas le mot). Au début j'ai refusé et l'un d'eux a brandi un pistolet sur mes parties génitales (je vais utiliser ce mot) en me disant fait le ou tu va les perdre. J'ai commencé à *** le garçon. Nicolas a subi du sexe anal et d'autres trucs. On nous a dit qu'il était vierge et qu'il fallait se défouler sur lui. J'ai tout fait pour ne pas lui faire de mal. On nous a dit de mettre notre *** dans sa bouche et d'autres trucs... ils ont tout filmé. 
 
Nous avons fait ces choses au garçon pendant environ 30 minutes ou une heure lorsqu'un homme est arrivé et a commencé à nous frapper sur les organes génitaux. Il a attrapé le garçon et a commencé à le *** et lui faire d'autres choses (...) Puis ils a mis le garçon à côté de moi, l'un d'eux a pris une arme et a fait exploser le tête du garçon. J'avais plein de sang sur moi... J'ai commencé à crier et à pleurer, puis les hommes nous ont attrapé Nicolas et moi, ils nous ont forcé à nous allonger. Ils ont mis le garçon mort sur Nicolas qui pleurait et ils ont mit ses mains sur le sexe du garçon. Ils ont mis le garçon sur moi aussi et ils m'ont forcé à faire la même chose. Ils m'ont ensuite forcé à *** avec l'enfant mort. Ils ont mis un pistolet sur nos têtes pour nous obliger, j'avais du sang partout. Ils nous ont fait embrasser le garçon sur la bouche. Ensuite ils m'ont fait faire autre chose mais je ne veux même pas l'écrire. 
 
Après ça, les hommes ont attrapé Nicolas et l'ont drogué pendant qu'il hurlait. Ils m'ont mis contre un arbre et ont braqué un pistolet sur ma tête, mais ils ont tiré en l'air. J'ai entendu un autre coup de feu, puis j'ai vu l'homme qui avait tué le garçon, trainant au sol ce dernier comme un jouet. Toutes ces choses, y compris lorsque les hommes ont mis le garçon dans une malle, tout a été filmé (...) Plus tard, on nous a conduit dans une maison où des hommes étaient rassemblés, ils avaient le film et ils l'ont regardé. Pendant que les hommes le regardaient, Nicolas et moi passions entre leurs mains comme si nous étions des jouets."
 
 
 
 
Le sénateur John Decamp, à l'origine d'un livre sur le Scandale Franklin dénonçant l'existence d'une filière de trafic de mineurs prostitués au bénéfice de certains politiciens pédophiles, a également fait des révélations confirmant le témoignage de Bonacci:
 
 


 

Pour conclure, nous avons donc un président français qui exhibe fièrement un t-shirt à la gloire d'un club pédo-élitiste s'adonnant à des cérémonies de sacrifices humains. Tout va bien...
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents