Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Course à la productivité : les poules pondeuses souffrent de fractures osseuses

Publié par wikistrike.com sur 10 Septembre 2021, 10:43am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Course à la productivité : les poules pondeuses souffrent de fractures osseuses

Des gros œufs et des petites poules pour optimiser l’espace : finalement, les poules pondeuses élevées en plein air se trouvent autant malmenées que les poules élevées en cage. La course à la productivité est à l'ordre du jour chez les éleveurs qui passent par la sélection génétique pour arriver à leurs fins : conséquence, la poule doit supporter le poids d’un œuf trop lourd pour son corps rendu plus petit. Morphologiquement, la poule ne peut pas supporter la ponte d’un gros œuf.

 Une enquête menée par L214 dévoile ce phénomène des fractures osseuses des poules pondeuses. À Copenhague, des chercheurs se sont penchés sur le sujet. Ida Thøfner et Jens Peter Christensen, du Département des sciences vétérinaires et animales de l’université de Copenhague, ont étudié de près le corps de 4 800 poules, issues de 40 élevages différents. Le résultat est probant : une fracture du bréchet a été constatée sur 4 100 poules de cet échantillon. ConsoGlobe rapporte que « les chercheurs ont par ailleurs calculé que le risque de fracture augmente de 3 % pour chaque gramme de poids en plus des œufs, au début de la ponte ». Ida Thøfner explique au magazine PLos One qu’« une poule sauvage pond environ 20 œufs par an, tandis qu'une poule pondeuse moderne produit environ 320 œufs par an. La ponte exerce une telle pression sur les poules qu'elle entraîne des fractures osseuses ».

Les fractures seraient également dues à un autre phénomène : une carence en calcium. En effet, comme l’explique Futura Sciences, les poules ont une productivité de ponte tellement intense qu’elles puisent dans les réserves de leurs propres os.

Pour endiguer le problème, les chercheurs proposent aux éleveurs de décaler la première ponte d’une poule pondeuse, afin que l’os soit plus robuste. Actuellement, la poule pondeuse commence à pondre autour de 16 semaines, alors que l’éleveur devrait attendre qu’elle ait atteint les 35 semaines, ce qui correspond à « l’ossification de la partie caudale de l’os de bréchet », explique Futura Sciences

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents