Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des pluies acides risquent de s’abattre sur la France après l’éruption volcanique aux îles Canaries

Publié par wikistrike.com sur 23 Septembre 2021, 16:36pm

Catégories : #Terre et climat

Des pluies acides risquent de s’abattre sur la France après l’éruption volcanique aux îles Canaries
Un important nuage de gaz chargé de dioxyde de soufre (SO2) dû à l’éruption du volcan Cumbre Vieja commence à se concentrer vers le sud de la France et risque d’avancer ce week-end sur le territoire en provoquant des pluies acides, selon un météorologue.
Alors que l’Institut volcanologique des Canaries (Involcan) évalue l’éventuelle durée de l’éruption du volcan Cumbre Vieja "entre 24 et 84 jours", des conséquences significatives sont attendues pour des pays voisins, dont la France.
La fumée, en provenance des Canaries, n’est "pas sans conséquences puisque le soufre réagit avec la vapeur d'eau présente dans le ciel et cela donne de l'acide sulfurique, c'est ce qui crée généralement des pluies acides", expliquait ce 23 septembre Christophe Person, alors que l’éruption se poursuit depuis quelques jours.
Toujours d’après Involcan, le volcan crache quotidiennement entre 6.000 et 11.500 tonnes de dioxyde de soufre dans l’atmosphère. Comme le précise le service de Surveillance de l’atmosphère Copernicus (CAMS), la trajectoire du nuage est calculée par le modèle CEMWF. L’amas, à faible concentration, étant observé vers le sud de la France, sa progression dans le pays est prévue entre les 24 et 27 septembre.
Si, d’après le site du ministère de l’Écologie, le SO2 est un "polluant qui provoque une irritation des muqueuses, de la peau et des voies respiratoires", le CIAI (Centre de recherche atmosphérique d’Izana), unité de recherche de l’AEMET, avance que le gaz pourra "se concentrer dans certaines couches à une hauteur où il n’a pas d’impact direct sur la population".
 
"Les impacts du SO2, libéré par Cumbre Vieja, sur les conditions météorologiques et la qualité de l'air à la surface sont probablement très faibles", affirme à son tour Mark Parrington, chercheur pour Copernicus.
 
 
Se poursuivant depuis le 19 septembre, l’éruption du Cumbre Vieja a provoqué l’évacuation de quelque 6.000 personnes, selon les informations au 21 septembre. Malgré l’intervention des pompiers, la lave ne cesse de couler vers l’océan, de nombreux bâtiments ayant été détruits. Aucune victime n’a pour l’heure été signalée.
En 2010, l’espace aérien européen a été paralysé pendant de nombreux jours suite à l’émanation de ce gaz par le volcan islandais Eyjafjöll entré en éruption.
 
 
 

Source

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents