Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fukushima: 24 des 25 filtres servant à contenir la pollution sont défectueux depuis le premier jour

Publié par wikistrike.com sur 17 Septembre 2021, 09:12am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Fukushima: 24 des 25 filtres servant à contenir la pollution sont défectueux depuis le premier jour

Les responsables de Fukushima ont admis avoir « négligé d’enquêter » sur les filtres d’échappement défectueux qui ont été mis en place pour empêcher la pollution radioactive des lieux.

Tokyo Electric Power Company Holdings, qui exploite la centrale, a fait cette révélation lundi de cette semaine lors d’une réunion avec les autorités de régulation, rapporte l’AP. Le mois dernier, il avait déjà été constaté que 24 des 25 filtres fixés à l’équipement de traitement de l’eau étaient endommagés. Des alarmes se sont déclenchées alors que des ouvriers « déplaçaient des boues », indique le rapport.

La semaine dernière, les opérations ont partiellement repris.

Le but des filtres est d' »empêcher les particules de s’échapper dans l’air à partir d’un système de traitement de l’eau contaminé », note le rapport.

TEPCO a été accusée de dissimulations et de divulgations tardives à la centrale depuis la fusion. L’opérateur a déclaré avoir découvert des « dommages similaires » sur les filtres il y a deux ans et n’avoir jamais cherché à en déterminer la cause et n’avoir pris aucune mesure préventive.

 

 

Nobuhiko Ban, commissaire de l’Autorité de régulation nucléaire, a déclaré à l’AP : « Au cœur de ce problème se trouve l’attitude de TEPCO ».

Le commissaire de l’autorité de régulation, Satoru Tanaka, a ajouté que TEPCO aurait dû agir plus tôt, bien que TEPCO ait affirmé que les moniteurs de poussière n’indiquaient pas de fuites de radiations ni d’exposition des travailleurs de la centrale.

Akira Ono, chef de l’unité de déclassement de TEPCO, a déclaré qu’il « regrettait » que l’opérateur n’ait pas réglé le problème.

Pendant ce temps, l’Agence internationale de l’énergie atomique travaille avec les autorités japonaises pour préparer le déversement prévu de l’eau de refroidissement dans l’océan de manière à maintenir les niveaux de radioactivité en dessous des limites légales.

Trois réacteurs de la centrale ont fondu en 2011 à la suite d’un séisme et du tsunami qui a suivi. Le démantèlement de la centrale devrait prendre des décennies.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents