Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Macron vacciné bien plus tard qu'annoncé

Publié par wikistrike.com sur 5 Septembre 2021, 09:18am

Catégories : #Politique intérieure, #Santé - psychologie

Macron vacciné bien plus tard qu'annoncé

Plus d’une trentaine de professionnels de santé ont reçu un rappel à l’ordre de l’Assurance maladie après avoir consulté la fiche de vaccination d’Emmanuel Macron.

Pris la main dans le sac. Selon une information du Journal du dimanche (JDD), une trentaine de professionnels de santé (pharmaciens, médecins et infirmiers) ont consulté la fiche de vaccination d’Emmanuel Macron. Un acte réprimandé par l’Assurance maladie dans un courrier envoyé en fin de semaine.

Dans la lettre envoyée aux médecins leur sont rappelées les règles de confidentialité liées à l’utilisation du système d’information Vaccin Covid. L’organisme ajoute que la recherche d'un patient et l'accès aux données de santé sont réservés aux professionnels assurant la prise en charge réelle du patient pour la réalisation de la vaccination contre le Covid-19, et que «toute recherche et accès illégitimes» peuvent «impliquer des sanctions». Ainsi, «toutes les actions réalisées dans le téléservice sont tracées».

En effet, la date et l’heure d’intrusion dans le système sont mentionnées. Les ordres des professionnels de santés réprimandés ont eux aussi reçu un courrier.

Des recherches pourtant autorisées

En janvier, le système d’information Vaccin Covid avait donné la possibilité à n’importe quel professionnel de santé de consulter la fiche de n’importe quel patient, même sans son accord afin d’obtenir des informations sur sa situation vaccinale. Comment cela fonctionne-t-il?

Lorsqu’un professionnel est connecté au système, il lui suffit de rentrer le nom de famille ainsi que la date de naissance du patient pour obtenir le numéro de sécurité sociale du patient et accéder à sa fiche.

Toujours en janvier, la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) informait dans un communiqué qu’elle n’était pas contre dans la mesure où ce système permet à la CNAM (Caisse nationale d’Assurance maladie) de mettre en place des actions pour les personnes n’ayant pas de médecin traitant. Elle précisait que compte tenu du contexte sanitaire, l’action de la CNAM devait être complémentaire à celle des médecins. Elle s’opposait cependant à la constitution d’une liste des personnes non vaccinées.

Contactée par Mediapart, la CNAM nie toute faille de sécurité et affirme qu’il s’agit de «règles courantes relatives à l'exercice professionnel de médecins […] soumis au secret médical et dont l'encadrement de la profession est très strict».

Flou autour de la vaccination du Président

Le 26 août, un article de Mediapart faisait état d’une incohérence dans la vaccination du chef de l’État. Si Brigitte Macron a été vaccinée le 31 mai, celle du Président de la République – qui affirmait avoir été vacciné à la même date que son épouse – reste floue.

Le média d’investigation a pu consulter les données de l’Assurance maladie qui indique qu’Emmanuel Macron a été vacciné le 13 juillet, soit le lendemain de son allocution du 12 juillet lors de laquelle il a annoncé l’introduction du pass sanitaire.

Des informations qui contredisent ses déclarations sur sa vaccination le 31 mai, jour de l’ouverture de la campagne pour les adultes. Contacté par Mediapart, l’Élysée avait alors répondu qu’il y avait eu une erreur dans l’enregistrement et la transmission des données par l’Assurance maladie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents