Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un nouveau centre de recherche du MIT veut fusionner les humains et les machines

Publié par wikistrike.com sur 26 Septembre 2021, 16:30pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Un nouveau centre de recherche du MIT veut fusionner les humains et les machines

Le monde doit être soulagé des « technologies actuelles inexistantes ou défaillantes » pour les personnes souffrant de handicaps physiques et neurologiques.

 

Selon la Amputee Coalition, environ 185 000 amputations ont lieu chaque année aux États-Unis et 3,6 millions de personnes vivront avec la perte d’un membre d’ici 2050. Ce sont des chiffres que l’on ne peut ignorer et maintenant, le MIT prévoit de faire quelque chose à ce sujet.

Leur solution est tout droit sortie d’un film de science-fiction, avec la proposition de fusionner les humains avec les machines afin de remédier aux amputations et autres handicaps physiques et neurologiques. Le nouveau centre de recherche du MIT s’appelle le K. Lisa Yang Center for Bionics et a été créé grâce à un don de 24 millions de dollars de la philanthrope Lisa Yang.

« Le K. Lisa Yang Center for Bionics constituera un centre dynamique pour les scientifiques, les ingénieurs et les concepteurs du MIT qui travailleront ensemble sur des réponses révolutionnaires aux défis du handicap », a déclaré L. Rafael Reif, président du MIT, dans un communiqué. M. Reif a ajouté qu’avec ce don visionnaire, M. Yang envoyait au monde entier le signal que la vie des personnes handicapées avait une grande importance.

Le centre sera dirigé par nul autre que Hugh Herr, professeur au MIT Media Lab, lui-même double amputé et pionnier dans le domaine des prothèses robotiques. Herr a déclaré dans l’annonce que « le monde a profondément besoin d’être soulagé des handicaps imposés par les technologies actuelles, inexistantes ou défaillantes ».

Le scientifique a ajouté que nous devons sans cesse travailler à un avenir où le handicap ne sera plus une expérience de vie courante.

M. Herr travaillera aux côtés d’Ed Boyden, titulaire de la chaire Y. Eva Tan de neurotechnologie au MIT, professeur d’ingénierie biologique, de sciences du cerveau et de la cognition, et d’arts et de sciences des médias, et chercheur au McGovern Institute du MIT et au Howard Hughes Medical Institute, qui est un créateur renommé d’outils d’analyse et de contrôle du cerveau.

Si tout cela vous semble un peu familier, c’est parce que les tentatives de fusionner l’esprit avec des facteurs externes sont devenues plutôt banales ces dernières années. La société Neuralink d’Elon Musk cherche à fusionner les esprits avec les ordinateurs et de plus en plus de collaborations entre humains et machines voient le jour. À l’avenir, cette fusion des machines et des humains pourrait même dépasser le simple traitement des handicaps pour nous rendre plus surhumains, en nous donnant une force et une intelligence supérieures. L’avenir vous enthousiasme-t-il ?

Lire aussi : Une machine peut-elle développer une conscience ? Et si oui, comment pourrions-nous le savoir ?

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

ENGLISH

A New MIT Research Center Wants to Meld Humans With Machines

The world needs relief from 'today’s nonexistent or broken technologies' for for people with physical and neurological disabilities.

 

According to the Amputee Coalitionapproximately 185,000 amputations occur in the United States each year and 3.6 million people will be living with limb loss by 2050. These are numbers that cannot be ignored and now, MIT is planning to do something about it.

Their solution is straight out of a sci-fi film with the proposal to meld humans with machines in order to address amputations and other physical and neurological disabilities. The newly formed MIT research center is called the K. Lisa Yang Center for Bionics and it has been established thanks to a $24 million donation from philanthropist Lisa Yang.

“The K. Lisa Yang Center for Bionics will provide a dynamic hub for scientists, engineers, and designers across MIT to work together on revolutionary answers to the challenges of disability,” MIT President L. Rafael Reif said in a statement. Reif added that with this visionary gift, Yang was sending a signal to the world that the lives of individuals who experience disability matter deeply.

The center will be led by none other than MIT Media Lab professor Hugh Herr, who is a double amputee himself and a trailblazer in the field of robotic prosthetics. Herr said in the announcement that “the world profoundly needs relief from the disabilities imposed by today’s nonexistent or broken technologies."

The scientist added that we must continually work towards a future where disability is no longer a common life experience.

Herr will be working alongside Ed Boyden, the Y. Eva Tan Professor of Neurotechnology at MIT, a professor of biological engineering, brain and cognitive sciences, and media arts and sciences, and an investigator at MIT’s McGovern Institute and the Howard Hughes Medical Institute, who is a renowned creator of tools to analyze and control the brain.

 

If all this sounds a little familiar it's because attempts to merge the mind with external factors have become rather commonplace in the last few years. Elon Musk's Neuralink is seeking to merge minds with computers and more and more human and machine collaborations are emerging. The future may even see this merging of machines with humans go beyond merely dealing with disabilities to making us more superhuman, giving us superior strength and intelligence. Are you excited about the future?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents