Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une maman réalise une étude auprès de 1826 enfants sur l’impact du masque à l’école

Publié par wikistrike.com sur 11 Septembre 2021, 08:30am

Catégories : #Santé - psychologie

Une maman réalise une étude auprès de 1826 enfants sur l’impact du masque à l’école

Une maman s’est heurtée au devoir de neutralité des écoles mais aussi au refus de l’inspection académique — qui estime que se soucier du bien-être des enfants est « une perte de temps » — de répondre à un questionnaire sur l’impact du masque à l’école. Pourtant cela permettrait de rassurer certains parents inquiets et d’alerter d’autres trop confiant. Elle a donc décidé de mener directement une étude d’impact sur le port du masque à l’école, avec un questionnaire, auprès de 1 826 enfants.


Les réponses des 1 826 enfants, du primaire au lycée, à ce questionnaire, exprimées en pourcentages, sont édifiantes mais surtout inquiétantes.

Sur le plan physique

⇒ Conséquences directes du port du masque : difficultés à respirer ; essoufflement ; humidité sous le masque ; maux de tête et vertiges ; démangeaisons et irritations du visage ; difficultés pour bouger et pour jouer ; buée sur les lunettes ; fatigue et somnolence ; maladies diverses malgré le respect des règles sanitaires ; saignements de nez, nausées, malaises ; mauvaise haleine ; acné amplifiée ;  lésions cutanées ; soif ; douleurs derrière les oreilles.

⇒ Mais aussi : mains abîmées par les lavages répétés ; encoprésie (défécation involontaire).

Sur le plan relationnel

⇒ Pénibilité du masque tout au long de la journée ; moins envie d’aller en classe ; tristesse de devoir garder les distances avec ses camarades ; moins de joie ; plus de colère ; agitation, besoin de se défouler après les cours ; peur de la punition ; nécessité de se cacher, mentir ou désobéir pour baisser le masque ; peur de moins supporter le masque avec l’arrivée du printemps ; peur de l’avenir ; nécessité de consulter un psychologue ou un autre thérapeute ; déscolarisation temporaire.

⇒ Mais aussi : peur de la maladie ; peur de mourir ou de faire mourir l’autre ; angoisse, irritabilité, culpabilisation, insomnie, cauchemars, démotivation, dépression, sentiment de maltraitance,  de surveillance permanente, d’exclusion et de répression ; dévalorisation de soi-même ; perte de confiance dans les enseignants ; rejet de l’institution scolaire.

Sur le plan cognitif

⇒ Conséquences directes du port du masque : difficulté à se concentrer, à se faire entendre à l’oral et à comprendre son correctement son professeur/instituteur ; champ de vision réduit.

⇒ Mais aussi : retard dans les apprentissages ; augmentation de la dysphasie.

Certains enfants se sentent toutefois mieux

⇒ Sentiment d’être responsables, d’être protégé et de protéger les autres.

⇒ Mais aussi : parents rassurants, bienveillants.

Pour consulter l’étude : Une maman réalise une étude d’impact du port du masque à l’école auprès de 1826 enfants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents