Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Bataclan : Menace de mort à l'encontre de Zemmour et de ses amis

Publié par wikistrike.com sur 9 Octobre 2021, 16:32pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Politique intérieure

Bataclan : Menace de mort à l'encontre de Zemmour et de ses amis

Mise à jour: l'humoriste que personne ne connaît présente des demi-excuses :

Bataclan : Menace de mort à l'encontre de Zemmour et de ses amis

Zemmour s'est également exprimé :

Bataclan : Menace de mort à l'encontre de Zemmour et de ses amis
L’humoriste Gaëtan Matis a fait une plaisanterie de mauvais goût sur Instagram, rejouant les attentats du 13 novembre 2015 avec Zemmour et son public.
La potentielle candidature d’Éric Zemmour en 2022 ne cesse d’échauffer les esprits. Les invectives continuent de voler sur le compte de l’ex-polémiste de CNews. Après le garde des Sceaux qui l’a récemment traité de "raciste" et de "négationniste", c’est au tour de l’humoriste Gaëtan Matis de désormais souhaiter sa mort.
Dans un message Instagram, le comique a en effet déclaré qu’il réécrirait bien le scénario des attentats du 13 novembre 2015, en plaçant cette fois-ci Zemmour et son public dans la salle du Bataclan.
 
"Si j’avais une machine à voyager dans le temps, je bookerai [sic] le Bataclan pour la soirée du 13 novembre 2015 afin d'y organiser une soirée rencontre entre Éric Zemmour et son public", a ainsi écrit l’humoriste sur Instagram.
Une tentative d’humour bien maladroite qui a suscité un tollé sur les réseaux sociaux. L’eurodéputé Gilbert Collard a notamment dénoncé un "appel au massacre" et a demandé des sanctions contre cet "humoriste de l’horreur", sur Twitter.
Le nom de l'humoriste s’est même retrouvé en Top Tweet.
Un ami de Yassine Belattar
Devant l’ampleur de la polémique, Éric Zemmour a lui-même réagi sur Twitter. L’ex-éditorialiste star de CNews a précisé que Gaëtan Matis était un ami de Yassine Belattar, connu pour ne pas le porter dans son cœur. Il s’est demandé de quel côté se trouvait réellement la violence.
Cette controverse intervient justement quelques jours après une sortie médiatique de Yassine Belattar, qui avait tenu des propos du même tonneau à l’encontre d’Éric Zemmour. Sur C8, cet autre humoriste avait en effet déclaré que les soutiens de l’essayiste devraient "payer un jour".
 
Une petite phrase lâchée en face notamment du chroniqueur Éric Naulleau, connu pour avoir coanimé l’émission On n’est pas couché avec Zemmour, durant quatre ans. Ce dernier avait par la suite dénoncé des "menaces de voyou", qualifiant Yassine Belattar de "crypto-islamiste".
Yassine Bellatar avait de nouveau renvoyé la balle, déclarant dans une vidéo qu’Éric Naulleau avait "craqué comme un prof d’histoire-géo", sans qu’on sache s’il faisait référence ou non à l’assassinat de Samuel Paty, enseignant de son état.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents