Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Israël organise les plus grandes manœuvres aériennes de son histoire

Publié par wikistrike.com sur 19 Octobre 2021, 07:50am

Catégories : #Politique internationale

Israël organise les plus grandes manœuvres aériennes de son histoire
  Tel-Aviv a engagé des exercices aériens conjoints avec plusieurs pays. L’objectif est de préparer l’armée israélienne à toutes sortes de conflits. Pour éviter d’être encerclé, Israël livrerait une guerre préventive contre l’Iran et ses alliés.
Vers une nouvelle guerre au Moyen-Orient? En tout cas, Israël s’y prépare. Le 17 octobre ont débuté des manœuvres aériennes conjointes, les plus grandes jamais effectuées par l’armée de l’air israélienne. Baptisé Blue Flag (drapeau bleu), cet exercice d’entraînement se déroule sur la base aérienne d’Ovda, dans le sud d’Israël. Y participent l’US Air Force, la RAF britannique, la Luftwaffe allemande, et aussi des escadrilles venues d’Italie, de France, d'Inde et de Grèce. D’une durée de douze jours, le déploiement de l’armada transnationale va surtout simuler des combats air-air et air-sol, des attaques de missiles sol-air et divers scénarios opérationnels en territoire ennemi, a indiqué Tsahal.
Israël débourse 50.000 dollars pour intercepter chaque missile
"C’est une démonstration de force comme en a l’habitude Israël",observe au micro de Sputnik le journaliste et historien Dominique Vidal, co-auteur du Moyen-Orient et le monde(Éd. La Découverte). Une manœuvre militaire qui prouverait "qu’Israël compte sur la force pour imposer sa réalité à son environnement régional."
 
En cas de conflit avec le Hezbollah, Israël pourrait subir de nombreux dégâts", précise le géopolitologue. Le puissant parti chiite pourrait tirer sur Israël plus de 2.000 roquettes par jour, selon le général israélien Uri Gordin. Et, sur l’ensemble du territoire, "avec ses nouvelles capacités militaires, le Hezbollah peut également toucher le sud d’Israël", explique Dominique Vidal. "En 2006, plus de 500.000 Israéliens avaient fui vers le centre et le sud du pay
Une menace difficilement tenable. En effet, pendant la guerre de onze jours en mai dernier l’ayant opposé au Hamas, Israël a reçu quotidiennement plus de 400 roquettes. Son système de défense ultra-sophistiqué, le fameux Dôme de fer, avait révélé quelques failles. Mis en place il y a dix ans, le bouclier antimissile est équipé d’un radar censé permettre d’intercepter les roquettes menaçant des zones habitées.
 
Pourtant, 300 obus étaient tombés sur les villes de Tel-Aviv ou d’Ashdod dans le sud du pays, faisant plus de 13 morts. Cette défense a de surcroît un coût matériel: 50.000 dollars pour chaque missile intercepteur Tamir. En onze jours de conflit, Israël aurait déboursé plus de plus de 10 millions de dollars rien que pour capter les obus du mouvement islamiste gazaoui.
Le Hezbollah pourrait tirer 2.000 roquettes par jour sur Israël
Pour éviter à tout prix ce scénario, Israël mènerait une guerre préventive. "La hantise d’Israël est de combattre sur plusieurs fronts en même temps", explique Dominique Vidal. "Nous vivons dans une région particulièrement complexe et les menaces contre l'État d'Israël provenant de Gaza, du Liban, de la Syrie et de l'Iran ne font qu'augmenter", a d’ailleurs déclaré le général de division israélien Amikam Norkin, justifiant les exercices Blue flag.
 
Difficile en effet pour les autorités israéliennes de passer outre le problème iranien. "Israël sabote des tankers iraniens et le site nucléaire de Natanz", rappelle l’historien. "Il y a une réelle impunité", ajoute-t-il. La Syrie est devenue le théâtre d’une guerre larvée entre l’Iran et l’État hébreu. Les trois dernières années, Tsahal aurait mené plus de mille frappes en territoire syrien. La démarche israélienne laisse notre interlocuteur perplexe: "Comment combattre une hantise alors qu’on fait tout pour qu’elle se réalise?"
 
 
https://fr.sputniknews.com/20211018/redoutant-un-conflit-israel-organise-les-plus-grandes-manuvres-aeriennes-de-son-histoire-1052210443.html
 
  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents