Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

2 millions de dollars versés par Pfizer à un médecin qui fait la promotion de la vaccination des enfants

Publié par wikistrike.com sur 4 Novembre 2021, 10:56am

Catégories : #Economie, #Santé - psychologie

2 millions de dollars versés par Pfizer à un médecin qui fait la promotion de la vaccination des enfants

par Aquelid.

Tout est logique, simple, limpide : c’est celui qui paie qui écrit la musique. Les médias sont conscients et complices de cette folie, ils devront le payer face à la justice. Comme par hasard, les chaînes d’info ont le numéro de téléphone de la crapule la plus corrompue de l’état !

*

par Cosmin Dzsurdzsa.

Québec Nouvelles Info

Plusieurs des plus grandes entreprises médiatiques du Canada n’ont pas révélé qu’un éminent professeur de pédiatrie de l’Alberta avait reçu près de 2 millions de dollars de Pfizer Pharmaceuticals pour promouvoir la vaccination des enfants de 5 à 11 ans.

Le Dr Jim Kellner, pédiatre et professeur à l’Université de Calgary, a été cité comme une autorité dans des dizaines d’articles publiés par CTV NewsCBCGlobal News, le Toronto Star et le Globe and Mail sur la vaccination des enfants et d’autres questions liées aux pandémies.

Depuis 2014, les recherches de Kellner ont reçu 1 940 443 $ de Pfizer Pharmaceuticals pour diverses études sur les vaccins, la subvention la plus récente de 787 004 $ étant allouée jusqu’à l’année 2022.

Le financement de la recherche de Kellner n’a pas été divulgué par les médias susmentionnés dans de nombreux articles remontant à 2020, bien qu’il soit indiqué publiquement dans son CV, qui est publié sur le site Web de l’université de Calgary.

Selon son CV, la dernière vague de financement concerne la ”recherche épidémiologique sur Streptococcus pneumoniae dans la région de Calgary” et un ”vaccin conjugué contre le pneumocoque“.

True North a contacté Kellner pour obtenir des commentaires et des précisions sur son financement par Pfizer et ses apparitions dans les médias, mais n’a pas reçu de réponse au moment de la publication de cet article.

Dans les articles où M. Kellner est cité, il est tour à tour qualifié de ”professeur et chercheur“, de ”pédiatre“, de ”spécialiste des maladies infectieuses à l’Alberta Children’s Hospital », d’”expert en maladies infectieuses », de ”membre du groupe de travail fédéral sur l’immunité COVID-19” et d’autres variantes. Kellner est également employé par les services de santé de l’Alberta.

Un article publié par CBC News ce mercredi, intitulé ” Wondering about vaccinating younger kids against COVID-19 ? Alberta experts weigh in”, cite Kellner sur le sujet de l’administration du vaccin Pfizer aux enfants, sans faire référence à son financement.

“De mon point de vue, l’analyse des risques et des avantages montre qu’il y a un avantage certain à administrer le vaccin pour prévenir l’infection et les conséquences graves du COVID-19 “, aurait déclaré M. Kellner.

Dans un autre article publié en avril par le radiodiffuseur public, M. Kellner encourage l’élargissement des groupes de personnes admissibles au vaccin COVID “en particulier en fonction de l’âge” et aurait déclaré que “la vaccination est la première chose qui peut faire la différence”.

Selon les résultats de recherche de la CBC, le nom de Kellner apparaît plus de 41 fois et apparaît dans de nombreuses vidéos et articles sur le thème de la vaccination, sans aucune indication sur les sommes qu’il a reçues du fabricant de vaccins Pfizer.

Les données du gouvernement du Canada montrent que le vaccin Pfizer-BioNTech (Cormirnaty) est le vaccin le plus utilisé au Canada, plus de 14 millions de Canadiens ayant reçu au moins une dose du produit.

Dans un article publié en juin par le Globe and Mail, Kellner remet en question la protection offerte par l’immunité naturelle.

“Nous encourageons les personnes qui ont eu le COVID à se faire vacciner, et il est recommandé de le faire. On pourrait même dire que les personnes qui ont eu le COVID sont plus susceptibles de se faire vacciner, ayant vécu cette expérience “, a déclaré M. Kellner au Globe and Mail.

Le journal a cité Kellner comme une autorité au moins sept fois.

Quant au Toronto Star, Kellner apparaît en tant qu’expert dans au moins 11 articles, dont beaucoup encouragent la vaccination des enfants, et ce sans divulguer son financement.

Dans le dernier article publié le 18 octobre 2021, Kellner discute des essais de vaccins Pfizer sur des enfants et est cité aux côtés du PDG de Pfizer, Albert Bourla.

De même, Global News cite Kellner à de nombreuses reprises, y compris dans des interviews, à propos de ses recherches sur le COVID-19 et les enfants, sans révéler les près de 2 millions de dollars qu’il reçoit de Pfizer.

Quant à CTV News, Kellner fait plusieurs apparitions à la une en tant que pédiatre, notamment dans un article daté du 20 octobre 2020.

“Si un pourcentage plus élevé d’enfants qui vont à l’école peuvent être vaccinés, ce sera un élément important pour rendre les choses plus sûres à l’avenir et pour nous aider à revenir à la normale “, aurait déclaré M. Kelner dans l’article qui ne divulgue pas son financement par Pfizer.

Selon les résultats de recherche de CTV News, le nom de M. Kelner est cité dans au moins quatre articles sur le COVID-19 remontant à 2020, dont aucun ne mentionne ses liens avec le fabricant du vaccin.

True North a contacté tous les médias pertinents cités dans cet article, mais n’a pas reçu de réponse dans les délais impartis.

Comme l’a rapporté en exclusivité True North au début du mois, le Globe and Mail et le Toronto Star n’ont pas non plus divulgué le financement par AstraZeneca de l’éminent professeur et auteur d’articles d’opinion Mark Lautens.

source:https://www.lelibrepenseur.org/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents