Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Additifs alimentaires : nous en consommons plusieurs kilos par an !

Publié par wikistrike.com sur 9 Novembre 2021, 13:41pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Additifs alimentaires : nous en consommons plusieurs kilos par an !

Les additifs, y compris lorsqu’ils sont soupçonnés d’être toxiques pour l’organisme, sont partout dans les aliments transformés. Selon une vaste étude française, nous en consommons même une quantité effarante.

Nous ingérons quatre kilos d’additifs alimentaires chaque année ! C’est ce que révèle une étude édifiante dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Science Reports. Sur les emballages, on les trouve sous l’appellation E471, E250, E 450, E 451 ou E542. De leurs vrais noms : mono ou diglycérides d’acides gras, nitrite de sodium ou encore polyphosphates. Leur point commun ? Ils sont classés « peu recommandables » voire « à éviter » selon l’évaluation des additifs alimentaires de Que Choisir. Et, ils figurent aussi parmi les 50 additifs les plus consommés par les Français.

Selon l'association de consommateur qui relaie cette étude, il y a vraiment matière à s’inquiéter. Ces additifs, qu’ils servent de conservateur, d'exhausteur de saveurs ou d’agent de texture, sont pour certains connus pour leurs effets délétères pour la santé à long terme. L’amidon modifié, par exemple, qui permet de retenir l’eau, listé sous la forme E1440, est connu pour favoriser les maladies cardiovasculaires et rénales.

Plus de 11 g d’additif par jour en moyenne

Et, alors que nous tâchons de nous rassurer, depuis quelques années, en pensant que les quantités de ces additifs de synthèse sont infimes, les résultats de cette vaste étude a de quoi inquiéter : en réalité, nous ingérons, quotidiennement, 115,5 milligrammes par kilo de poids corporel de ces substances. Soit, pour un Français de corpulence moyenne (72,4 kilo), 11,3 grammes d’additif. Mine de rien, c'est l’équivalent de deux morceaux de sucre.

Pour cette étude, des milliers de produits ont été testés en laboratoires par des chercheurs français. Les données fournies par les agences expertes ont été analysées et croisées avec les déclarations de consommation alimentaire de 106 000 Français.

Lire aussi : Produits bio et pourtant plein d'additifs dangereux

Jusqu’à 10 kg d’additifs par an par personne !

Bien entendu, tous les Français ne consomment pas autant d’additifs. Mais, certains en consomment beaucoup plus ! Les 5 % les plus exposés avalent en moyenne 25 grammes par jour, soit 10 kg d’additifs par an.

Le cas particulier du glutamate de sodium

Selon l’étude, 7 % de la population française ingère des doses de glutamate de sodium (E621) supérieures au seuil de risque défini par l’Autorité européenne de sécurité des aliments : cet exhausteur de goût d’origine synthétique est associé au fameux « syndrome du restaurant chinois ». Il entraîne notamment des maux de tête, bouffées de chaleur, rougeurs du visage, palpitations cardiaques ou encore nausées. Le glutamate est contenu à l’état naturel dans les pommes de terre ou la tomate. Mais, c'est sa surconsommation qui fait le poison. Le glutamate de sodium se cache partout, y compris dans les jus de fruits, certains fromages ou conserves de légumes et bouillons en cube. Sa particularité : rien n’oblige les industriels à signaler sa présence de manière littérale. Le glutamate de sodium se retrouve donc sur la liste des ingrédients sous l’appellation « extrait de levure », « arômes », ou encore « extraits de soja », « protéines texturées », etc.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents