Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Biélorussie, Pologne, Ukraine: Macron et Poutine ont échangé :

Publié par wikistrike.com sur 16 Novembre 2021, 09:23am

Catégories : #Politique internationale, #Politique intérieure

Biélorussie, Pologne, Ukraine: Macron et Poutine ont échangé :

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont échangé au téléphone pendant un long moment, lundi 15 novembre, afin de faire le point sur les nombreuses tensions en Europe de l’Est.

Rencontre à distance au sommet, lundi 15 novembre. Depuis l’Elysée, Emmanuel Macron a longuement échangé au téléphone avec Vladimir Poutine, rapporte BFM TV. Les deux chefs d’Etat ont notamment fait le point sur les très nombreux sujets de tension en Europe de l’Est, à commencer par la crise migratoire qui oppose la Pologne — membre de l’Union européenne — à la Biélorussie, proche alliée de la Russie. Vladimir Poutine, qui nie toute implication dans l’affaire, a appelé aux côtés du président français à une « désescalade » sur la frontière, alors que des troupes sont massées de chaque côté et que Varsovie vient d’annoncer la construction d’un mur de 180km.

 

 

Bons baisers de Kiev

Sur ce sujet, au moins, le Kremlin et l’Elysée sont parvenus à se mettre d’accord. Cela a moins été le cas pour l’affaire ukrainienne, sur laquelle les deux parties semblent s’être contentées de rappeler leurs positions respectives. Au cours de l’entretien, Emmanuel Macron a tenu à rappeler que la France était déterminée à « défendre l’intégrité territoriale ukrainienne », faisant référence aux troupes que mobilisent actuellement Moscou sur la frontière la séparant de Kiev. Dans un communiqué repris par Le Figaro, le Kremlin a, quant à lui, souligné l’existence d’exercices militaires menés par les Etats-Unis et l’Otan dans la Mer Noire. Selon Vladimir Poutine, ces démonstrations de force seraient des « provocations (…) qui renforcent les tensions entre la Russie et l’Otan ».

 

Star Wars

La colère de Vladimir Poutine à l’égard des Américains intervient alors que, dans la même journée, les Etats-Unis ont adressé de vifs reproches à la Russie. Dans le viseur de Washington, rapporte Le Figaro : le test, par Moscou, d’un missile antisatellite sur l’un de ses propres engins, survenu le matin même. Selon Ned Price, porte-parole du département d’Etat américain, ce test « dangereux et irresponsable » aurait provoqué la création de 1 500 débris spatiaux ayant menacé, un court instant, la Station spatiale internationale et forcé ses occupants à envisager une évacuation. Assurément, la fin d’année s’annonce particulièrement tendue pour la communauté internationale, qui observe la montée des tensions dans les plaines de l’Ukraine, sur la frontière entre la Pologne et la Biélorussie et même jusque dans l’espace.

 

Source 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents