Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

COP 26 : A Glasgow, Greta Thunberg joue l'éolienne

Publié par wikistrike.com sur 2 Novembre 2021, 11:01am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Politique internationale

COP 26 : A Glasgow, Greta Thunberg joue l'éolienne
 Au deuxième jour de la COP26, plusieurs pays doivent prendre des mesures visant à enrayer le changement climatique. Mais pour Greta Thunberg, tout cela n’est que des "bla bla bla". Mettant en avant les précédents sommets qui "ne nous ont menés nulle part", elle estime que les leaders ne font que "prétendre prendre notre avenir au sérieux".
S'exprimant le 1er novembre lors d'une mobilisation de jeunes écologistes au Festival Park à Glasgow, la militante suédoise a dénoncé l’hypocrisie des leaders mondiaux réunis à la COP26.
 

"À l'intérieur de la COP, il n'y a que des politiciens et des personnes au pouvoir qui prétendent prendre notre avenir au sérieux, prétendent prendre au sérieux le présent des personnes qui sont déjà affectées par la crise climatique".

Greta Thunberg a comparé ce sommet aux COP précédentes qui "ne nous ont menés nulle part", exhortant ainsi les dirigeants à mettre fin aux "bla bla bla, à l’exploitation des hommes, de la nature et de la planète".
 

"Le changement ne viendra pas de l'intérieur [de la COP26, ndlr]. Ce n'est pas du leadership", estime la militante, avant de pointer les jeunes manifestants du Festival Park et de déclarer: "Ça c'est du leadership. Voilà à quoi ressemble le leadership".

Des doutes sur les percées pour ralentir le changement climatique qui ont également été formulés par l’adjointe mondiale au programme Climat et Énergie du WWF (World Wildlife Fund) , Vanessa Pérez-Cirera, dans une interview à un média russe.Les prévisions climatiques ne sont pas pessimistes en elles-mêmes. Elles reflètent simplement la réalité.
 

"Nous observons une tendance selon laquelle les températures augmenteront de 2,7 degrés [vers la fin du XXIe siècle, ndlr], tandis que l'Accord de Paris fixe pour objectif le maintien de la hausse de la température mondiale à près de 1,5 degré. C'est une différence importante, c'est de là que vient le pessimisme. La COP26 ne devrait pas être encourageante en termes de mesures de lutte contre le changement climatique", a-t-elle exposé.

La COP26
L’United Nations Climate Change Conference, ou COP26, se déroule du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow. Plus de 120 dirigeants mondiaux ont confirmé leur participation au sommet qui vise à maintenir la hausse de température à 1,5 degré par rapport à l’ère préindustrielle et de stimuler le financement dans le domaine du climat et les efforts d'adaptation aux impacts du changement climatique.
 
Le Premier ministre britannique a affirmé lors de son discours d’ouverture qu’il était "minuit moins une" pour l’humanité et que le genre humain ne pouvait plus "jouer la montre" face aux dérèglements du climat.
Bien que ce ne soit que le deuxième jour du sommet, des mesures concrètes se profilent, notamment l’engagement de près de 90 pays à réduire les émissions de méthane de 30% d'ici 2030 par rapport à leurs niveaux de 2020. L’initiative est menée par les États-Unis et l'Union européenne et destinée à lutter contre l'une des principales causes du changement climatique. Une annonce a été faite en ce sens par un haut représentant de l'administration Biden en amont du lancement officiel du pacte prévu ce mardi.
En outre, selon le gouvernement britannique, hôte de la conférence sur le climat, plus de 100 pays devaient s'engager mardi 2 novembre à adopter une déclaration commune visant à enrayer la déforestation d'ici 2030.
  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents