Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Maison Blanche dévoile un programme visant à vacciner les zones de conflit dans le monde

Publié par wikistrike.com sur 12 Novembre 2021, 11:07am

Catégories : #Politique internationale, #Santé - psychologie

La Maison Blanche dévoile un programme visant à vacciner les zones de conflit dans le monde

L’administration Biden déclare qu’elle donne désormais la priorité à la livraison par les États-Unis de vaccins contre le Covid dans les zones de conflit du monde entier, dans le cadre d’une politique dont trop peu de gens voient l’ironie…

Mercredi, un haut fonctionnaire de la Maison Blanche a déclaré : « L’administration Biden devrait annoncer aujourd’hui qu’elle a négocié un accord pour faire parvenir davantage de doses du vaccin contre le COVID de Johnson & Johnson dans les zones de conflit du monde entier », selon Axios.

L’initiative est présentée comme faisant partie des efforts visant à « sauver des vies » dans le cadre de la pandémie mondiale, bien que l’on puisse se demander si la « priorité » ne devrait pas en fait être de faire pression diplomatiquement pour mettre fin aux conflits particuliers en question. Dans des pays comme la Syrie ou le Venezuela, par exemple, les sanctions américaines de grande envergure ont rendu extrêmement difficile l’accès des populations aux vaccins contre le Covid et aux médicaments vitaux en général.

Johnson & Johnson sera à l’avant-garde du programme et distribuera son vaccin contre le Covid-19 par l’intermédiaire d’ONG présentes sur le terrain dans des régions déchirées par la guerre, par exemple en Irak, au Yémen ou dans des régions contestées comme le Nagorny-Karabakh.

Axios décrit comme suit certains des premiers détails du nouveau programme qui accélérera la livraison des vaccins dans les régions exposées aux conflits :

  • …dans de nombreux contextes humanitaires et zones de conflit, il n’y a pas d’entité gouvernementale pour administrer les doses et accepter cette responsabilité.
  • Les États-Unis, J&J et l’initiative mondiale COVAX ont élaboré une « approche juridique novatrice » dans laquelle J&J a accepté de renoncer à la responsabilité juridique qu’elle exige normalement d’un pays pour les doses données.
  • J&J dit essentiellement « nous allons laisser une ONG les donner aux personnes les plus vulnérables parce que la situation l’exige », a déclaré le responsable. Ils ont ajouté qu’ils s’attendaient à ce que cela serve de modèle pour les dons d’autres fabricants de vaccins.

Ci-dessous : carte des zones de conflit et des points chauds géopolitiques dans le monde…

Vous trouverez d’autres infographies sur Statista

Au début de la pandémie, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé un appel mondial au cessez-le-feu dans tous les conflits, citant l' »ennemi commun » de la pandémie : « Notre monde est confronté à un ennemi commun : le COVID-19. Le virus ne se soucie pas de la nationalité ou de l’ethnie, de la faction ou de la foi. Il s’attaque à tous, sans relâche. Pendant ce temps, les conflits armés font rage dans le monde entier », selon les déclarations de mars 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents