Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le « thon à 100% » de Subway contient en réalité de l’ADN de poulet, de porc et de bovin

Publié par wikistrike.com sur 14 Novembre 2021, 12:18pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Le « thon à 100% » de Subway contient en réalité de l’ADN de poulet, de porc et de bovin

Une nouvelle action en justice contre la chaîne de restaurants décontractés Subway allègue que du poulet, du porc et du bétail ont été trouvés dans le thon de la société, qui est annoncé comme « 100% thon ».

Une proposition de recours collectif a été déposée cette semaine par Karen Dhanowa et Nilima Amin, qui affirment que des tests en laboratoire confirment les résultats, rapporte Reuters.

Subway a répondu que la poursuite est « imprudente et inappropriée », que les plaignantes ont « déposé trois plaintes sans fondement, changeant leur histoire à chaque fois », et que son thon est « de haute qualité, sauvage, du thon à 100% ».

La chaîne de restaurants affirme que son thon est « strictement réglementé » aux États-Unis.

Depuis la plainte initiale, Subway a riposté en diffusant des publicités télévisées et en lançant un site web destiné à faire passer le message que son thon est, en fait, du thon à 100 %.

La plainte initiale des plaignants affirmait que les salades de thon, les sandwiches et les wraps de la société étaient « dépourvus » de thon et la plainte modifiée affirme que les produits ne sont pas « 100 % de thon listao et albacore pêché de manière durable », écrit Reuters.

La deuxième plainte a été rejetée par le juge de district américain Jon Tigar, mais il a donné aux plaignants la possibilité de modifier leurs revendications.

La dernière version de la plainte s’appuie sur les tests d’un biologiste marin, qui a examiné 20 échantillons de thon provenant de 20 restaurants Subway différents.

Selon le rapport, 19 de ces échantillons ne contenaient « aucune séquence d’ADN de thon détectable », tandis que tous les échantillons contenaient de l’ADN de poulet. 11 des échantillons contenaient de l’ADN de porc et 7 de l’ADN de bovin, selon le rapport.

Amin, qui a des restrictions religieuses limitant la viande qu’elle peut manger, affirme avoir commandé le « thon à 100% » de Subway plus de 100 fois au cours des six années entre 2013 et 2019.

L’action en justice vise à obtenir des dommages et intérêts non précisés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents