Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Rotterdam : La police tire à balles réelles pour disperser les anti-pass

Publié par wikistrike.com sur 20 Novembre 2021, 09:00am

Catégories : #Social - Société

Rotterdam : La police tire à balles réelles pour disperser les anti-pass

La police néerlandaise a tiré des coups de sommation vendredi, faisant au moins sept blessés lors d'une manifestation à Rotterdam contre des mesures de confinement liées à la pandémie.

Des tirs de la police néerlandaise ont fait plusieurs blessés vendredi dans la ville portuaire de Rotterdam, au sud-ouest du pays, où une manifestation contre un confinement partiel pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a tourné à l'«émeute», a indiqué la police locale. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées et au moins sept personnes ont été blessées, dont des policiers, lors d'un déchaînement de violence dans l'une des principales rues commerçantes de la ville.

«Une manifestation qui a débuté ce soir à 20 heures sur le Coolsingel a donné lieu à des émeutes. Des incendies ont été allumés à plusieurs endroits. Des feux d'artifice ont été déclenchés et la police a tiré plusieurs coups de sommation», a déclaré la police de Rotterdam dans un communiqué. «Des coups de semonce ont été tirés à plusieurs reprises. À un moment donné, la situation est devenue si dangereuse que les agents se sont sentis obligés de tirer sur des cibles», a encore indiqué la police.

Le maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb a qualifié les incidents d'«orgie de violence». Sur les réseaux sociaux, des images partagées ont montré une voiture de police en flammes, ce qu'un porte-parole a également confirmé auprès de l'AFP.

Le premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé il y a une semaine la réintroduction d'un confinement partiel avec une série de restrictions sanitaires, touchant notamment le secteur de la restauration, pour faire face à un nombre record de cas de Covid-19. Les bars et les restaurants doivent fermer à 20h00 (19h00 GMT), au moins jusqu'au 4 décembre. La police néerlandaise avait utilisé un canon à eau pour disperser des manifestants à La Haye le jour où ces mesures ont été annoncées. La police avait également arrêté quinze personnes samedi dernier dans une ville du nord des Pays-Bas après des heurts entre les forces de l'ordre et des centaines de personnes mécontents de la fermeture anticipée des bars à cause du Covid-19.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents