Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Du pétrole dans vos assiettes : l'ONG Foodwatch balance...

Publié par wikistrike.com sur 14 Décembre 2021, 09:27am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Du pétrole dans vos assiettes : l'ONG Foodwatch balance...

Le 9 décembre dernier, l'ONG Foodwatch a révélé les résultats d’une étude qui porte sur la présence d'huiles minérales dangereuses pour la santé, mais invisibles à l'œil nu, cependant bien présentes dans nos aliments. L'étude a analysé des aliments achetés en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche et en Belgique. La conclusion : jusqu'à 19 produits communs présentent une quantité préoccupante d’hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales, aussi appelés MOAH (pour mineral oil aromatic hydrocarbons). Cette substance toxique dérivée du pétrole, est soupçonnée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) d’être cancérigène et génotoxique.

Une réglementation est demandée de toute urgence pour protéger le consommateur

En effet, des bouillons, céréales, pâtes à tartiner et jusqu'à 152 produits ont été testés pour vérifier la permanence dans nos aliments de ces huiles toxiques utilisées dans l'encre des emballages, mais aussi dans des colles et dans les lubrifiants de machines et des produits de nettoyage. "Les huiles minérales peuvent pénétrer dans les denrées alimentaires à tous les stades de la chaîne de transformation, de la récolte à l’emballage" alerte Foodwatch. Selon l'ONG, une réglementation à ce sujet est urgente.

 
close
volume_off
 
 
 

Pas d’avancée depuis 2015

Alors que Foodwatch se penche sur la question depuis 2015, la réglementation actuelle n'empêche toujours pas que des aliments, jouets et cosmétiques présentent des quantités non négligeables de ces dérivés du pétrole. Pourtant, selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), les MOAH sont potentiellement capables d’altérer notre patrimoine génétique. Foodwatch lance ainsi une nouvelle pétition à destination de l’Union européenne, car "ces substances dangereuses pour la santé n'ont pas leur place dans notre alimentation !"

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents