Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Elon Musk dit qu’il veut implanter des micropuces cérébrales dans des humains l’année prochaine

Publié par wikistrike.com sur 9 Décembre 2021, 09:44am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Elon Musk dit qu’il veut implanter des micropuces cérébrales dans des humains l’année prochaine

« Nous espérons pouvoir l’appliquer à nos premiers humains – qui seront des personnes souffrant de graves lésions de la moelle épinière comme les tétraplégiques, les quadriplégiques – l’année prochaine. »

Elon Musk, cofondateur de Neuralink, affirme que l’entreprise de neurotechnologie prévoit d’implanter des puces cérébrales dans des humains dès l’année prochaine.

Elon Musk a annoncé ce calendrier lors d’une interview au sommet du Conseil des PDG du Wall Street Journal lundi – dans des propos repérés par Insider – où il a été interrogé sur les objectifs de Neuralink pour 2022. Le milliardaire a fait référence au succès de l’entreprise dans l’implantation de neuropuces chez les singes avant de décrire ses objectifs pour les humains.

« Nous espérons pouvoir implanter cette technologie chez nos premiers humains – qui seront des personnes souffrant de graves lésions de la moelle épinière, comme les tétraplégiques ou les quadriplégiques – l’année prochaine, sous réserve de l’approbation de la FDA », a déclaré M. Musk lors de l’événement.

Hier, Musk s’est rendu sur Twitter pour exposer à nouveau l’objectif de 2022, en disant que les progrès « s’accéléreront lorsque nous aurons des dispositifs chez l’homme (difficile d’avoir des conversations nuancées avec des singes) l’année prochaine. »

Si le calendrier peut sembler ambitieux à première vue, il représenterait en fait un retard par rapport aux objectifs initiaux de Musk.

En 2019, Musk a déclaré qu’il espérait voir des essais sur des humains à la mi-2020. Il est vrai que ces plans ont été bouleversés par une pandémie. Cependant, en février dernier, Musk a indiqué sur Twitter que Neuralink « pourrait être en mesure de procéder aux premiers essais sur l’homme plus tard », en 2021, ce qui n’a pas été le cas non plus.

Musk a l’habitude de ne pas respecter les délais qu’il s’est lui-même imposés dans pratiquement toutes les entreprises dans lesquelles il a été impliqué. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que Neuralink réalise les premiers essais sur l’homme l’année prochaine.

Neuralink est aussi relativement malmené ces derniers temps. Des startups neurotechniques rivales l’ont devancé dans les essais sur l’homme. De plus, le fait que l’un de ses cofondateurs ait mystérieusement quitté la société pour se lancer dans une nouvelle entreprise de neurosciences, apparemment concurrente, n’aide pas.

Néanmoins, si la société peut démarrer l’année prochaine avec de véritables essais sur l’homme, cela constituerait une réussite majeure. Espérons simplement que, lorsque la poussière retombera, elle ne finira pas comme certaines des autres entreprises de Musk.

Traduction de Neoscope par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents