Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La cour suprême des États-Unis a statué que les personnes vaccinées ARNm sont brevetées et donc propriété des labos

Publié par wikistrike.com sur 31 Décembre 2021, 11:10am

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

La cour suprême des États-Unis a statué que les personnes vaccinées ARNm sont brevetées et donc propriété des labos

Restons vigilants, mais l'ADN modifié humain est effectivement éligible à la loi sur les brevets US (section 101 du "Patent Act") car il n'est pas présent dans la nature et est une création synthétique. 2022 s'annonce mal. (WikiStrike)

Décision de l’ONU :

Tout le matériel génétique sur terre appartient à BigTech/Pharma et peut être exploité à volonté. Les personnes vaccinées, à la suite d’une vaccination avec de l’ADN ou de l’ARN génétiquement modifié dont les fabricants de vaccins détiennent les brevets, sont déjà devenues la propriété du titulaire du brevet immédiatement après leur première vaccination.

C’est la décision de la Cour suprême des États-Unis.

La plupart des gens, et en particulier les personnes vaccinées, n’ont peut-être aucune idée de l’incroyable nouvelle suivante : La Cour suprême des États-Unis a statué que les personnes vaccinées dans le monde sont considérées comme brevetées et deviennent effectivement la propriété du fabricant particulier dont elles ont reçu le matériel génétiquement modifié via la vaccination. Étant donné que les cellules de la personne vaccinée produisent ce matériel tout au long de sa vie et le distribuent dans tout son corps, l’ensemble du corps de la personne vaccinée est considéré comme la propriété de Big Pharma.

Ainsi, les personnes vaccinées ne sont plus des êtres humains naturels, mais des êtres dits transhumains : tous les droits humains qui s’appliquent aux humains naturels cessent de s’appliquer à ces transhumains vaccinés sans exception. Depuis 2013, toutes les personnes génétiquement modifiées et vaccinées par l’ARNm sont légalement des soi-disant transhumains, elles ne bénéficient d’aucun droit de l’homme ni même d’autres droits d’un État.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents