Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un implant corporel qui tue les personnes qui oublient de le désactiver sera bientôt disponible

Publié par wikistrike.com sur 25 Décembre 2021, 09:27am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Un implant corporel qui tue les personnes qui oublient de le désactiver sera bientôt disponible

Dans l’ordre mondial à venir, les gens ne pourront peut-être pas choisir la façon dont ils veulent vivre leur vie, mais ils pourront choisir la façon dont ils meurent.

Pour l’instant, les choix disponibles sont les capsules à suicide et les implants corporels mortels, mais des scientifiques travaillent dur pour élargir cette liste.

Via RT :

Le médecin qui a mis au point les bizarres « capsules à suicide » a de nouveau attiré l’attention du public, cette fois avec un implant corporel destiné aux personnes susceptibles de développer une démence et qui administrerait un poison mortel si elles oublient de le désactiver.

Le Dr Philip Nitschke, un défenseur australien du suicide assisté qui a administré la première injection létale volontaire en 1996, a proposé un implant corporel qui comprendrait un bouton sur lequel les personnes devraient appuyer « régulièrement », peut-être tous les jours, afin d’empêcher le poison d’être libéré dans leur circulation sanguine. Le type exact de poison qui serait libéré par l’implant n’a pas encore été déterminé.

Nitschke, surnommé « Dr. Death » par les médias, s’est déjà retrouvé au cœur d’une controverse après avoir introduit des « capsules à suicide » qui tuent l’utilisateur en remplissant le petit espace avec de l’azote.

Le créateur a révélé au début du mois que ces capsules pourraient être opérationnelles en Suisse dès l’année prochaine. La pratique du suicide assisté est légale dans ce pays.

Outre les débats plus larges sur la légalité et la moralité du suicide assisté, l’inquiétude concernant les implants corporels tient au fait que les utilisateurs pourraient tout simplement oublier d’appuyer sur leur bouton, même s’ils ne sont pas atteints de démence.

Ne vous inquiétez pas, le médecin a dit qu’il ferait sonner les implants pendant un jour ou deux avant de tuer la personne, et nous pouvons faire confiance à la Science pour n’utiliser ces implants que chez les personnes qui le demandent.

De plus, si les implants n’émettent aucun son, le jeu n’en sera que plus intéressant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents