Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Blanquer dévoile le protocole sanitaire pour un million de personnels et 12 millions d'élèves quelques heures avant la reprise

Publié par wikistrike.com sur 2 Janvier 2022, 18:29pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Santé - psychologie, #Politique intérieure

Blanquer dévoile le protocole sanitaire pour un million de personnels et 12 millions d'élèves quelques heures avant la reprise
Blanquer dévoile le protocole sanitaire pour un million de personnels et 12 millions d'élèves quelques heures avant la reprise

Alors que le variant Omicron impacte fortement les plus jeunes, le ministre de l’Éducation nationale nous dévoile le nouveau protocole pour la rentrée du lundi 3 janvier. Désormais, si un cas positif au Covid est détecté dans une classe, tous les autres élèves devront faire trois tests en quatre jours pour rester à l’école.

Rentrée scolaire sous haute surveillance. Ce lundi, 12,5 millions d’élèves retournent sur les bancs de l’école après deux semaines de vacances de Noël. Avec eux, un invité surprise : le variant Omicron et sa très forte contagiosité : du 23 au 29 décembre, le taux d’incidence des 0-9 ans a atteint 738 cas positifs pour 100 000 personnes, et 1 469 chez les 10-19 ans. C’est moins que les 20-29 ans par exemple (2 663 pour 100 000) mais cela reste en très forte hausse.

Dans un entretien exclusif, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, nous dévoile les contours du protocole qui s’appliquera à partir de ce lundi 3 janvier à l’école. Principale décision : la multiplication des tests pour les élèves cas contact plutôt que la fermeture systématique des classes, une forte incitation à la vaccination des 5-11 ans, et un appel aux maires à profiter du fond d’État de 20 millions d’euros pour doter leurs écoles en capteurs de CO2.

Qu’est-ce qui change dans le protocole sanitaire à l’école pour cette rentrée ?

JEAN-MICHEL BLANQUER. La situation est particulière car nous avons un nouveau variant très contaminant. Dès ce lundi, à l’école primaire, nous renforçons notre politique de « contact-tracing ». Elle passera par la multiplication des tests et la participation des familles à ce dispositif fondé sur la responsabilisation.

En quoi consiste-t-elle ?

On part de ce qui se fait déjà : dès l’apparition d’un cas positif dans une classe, tous les élèves doivent faire un test antigénique ou PCR, avant un retour sur présentation d’un résultat négatif. Ce qui change, c’est que désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4. Les parents devront attester par écrit que les tests ont bien été faits et qu’ils sont négatifs.

À quoi cela sert ?

Ces tests à plusieurs jours d’intervalle permettent de s’assurer qu’un élève qui a été négatif le premier jour ne soit pas devenu positif ultérieurement. L’objectif est de garder l’école ouverte dans des conditions sanitaires sécurisées au maximum, alors même que les deux dernières semaines ont été marquées par une très forte accélération de la circulation d’Omicron.

Mais les pharmacies vont-elles avoir assez de stocks ?

Oui. S’il y a eu des tensions au moment des fêtes, des commandes massives ont été passées, en lien avec le ministère de la Santé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents