Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Djokovic détient 80 % des parts d’une entreprise de biotechnologie qui travaille sur un « remède » au COVID

Publié par wikistrike.com sur 21 Janvier 2022, 09:00am

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche, #Sport - exploit

Djokovic détient 80 % des parts d’une entreprise de biotechnologie qui travaille sur un « remède » au COVID

Après avoir été expulsé d’Australie la semaine dernière, le champion de tennis Novak Djokovic est retourné à Belgrade, où il vit avec sa famille.

Devenu par inadvertance (ou non) le centre du débat international sur les vaccinations obligatoires, Reuters rapporte que Djokovic et sa femme détiennent ensemble 80 % des parts de la société de biotechnologie danoise QuantBioRes, qui travaille à la mise au point d’un traitement contre le SARS-CoV-2.

Le patron de QuantBioRes, Ivan Loncarevic, s’est décrit comme un entrepreneur. Il aurait déclaré que l’acquisition de 80 % des parts par le joueur de tennis a eu lieu en juin 2020, mais il a refusé de dire combien Djokovic a déboursé pour sa participation.

Le cabinet a déclaré que l’entreprise comptait une douzaine de chercheurs travaillant au Danemark, en Australie et en Slovénie. Selon le registre danois des sociétés, Djokovic et sa femme Jelena détiennent respectivement 40,8 % et 39,2 % de QuantBioRes.

Basée à Copenhague, QuantBioRes vise à développer un traitement « peptidique » contre le Covid-19, qui empêcherait le virus d’infecter les cellules humaines. Dans le courant de l’année, l’entreprise prévoit de lancer des essais cliniques au Royaume-Uni ; elle compte une douzaine de chercheurs travaillant au Danemark, en Australie et en Slovénie, a expliqué M. Loncarevic.

Djokovic a connu un succès phénoménal – Forbes a classé Djoko parmi les 50 athlètes les mieux payés au monde en 2021, évaluant ses revenus sur le terrain à 4,5 millions de dollars. Ce chiffre est éclipsé par les 30 millions de dollars qu’il aurait gagnés en dehors du terrain. Le total de ses gains dans sa carrière est estimé à environ 150 millions d’euros (170 millions de dollars).

M. Loncarevic a souligné que le traitement peptidique est une thérapie conçue pour traiter le COVID ; il ne s’agit pas d’un vaccin.

Mais à mesure que Djokovic avance dans la trentaine, sa quête pour consolider sa position de meilleur joueur de tennis (masculin) du monde – en brisant son égalité avec la légende suisse Roger Federer – commence à manquer de temps.

Djoko espérait disputer l’Open d’Australie et le remporter, ce qui lui aurait permis de décrocher son 21e titre de grand chelem, brisant ainsi son égalité avec Federer pour le plus grand nombre de titres de « grand chelem » remportés par un seul joueur (masculin).

Au-delà du mois de février, la préoccupation la plus immédiate de Djoko est le prochain tournoi du grand chelem – l’Open de France en mai.

Malheureusement, le ministère français des sports a déjà déclaré qu’il n’y aurait aucune exemption à la nouvelle loi française sur les vaccins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents