Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un drone ukrainien tue un séparatiste sur la ligne de front du Donbass

Publié par wikistrike.com sur 3 Février 2022, 10:41am

Catégories : #Politique internationale

Un drone ukrainien tue un séparatiste sur la ligne de front du Donbass

Les médias russes affiliés à l’État affirment qu’une attaque de drone ukrainien a tué un combattant pro-russe dans le Donbass, dans l’est de l’Ukraine. La nouvelle de cette attaque présumée est apparue moins d’une heure après que le président Poutine a accusé les États-Unis de ne satisfaire à aucune des conditions posées par la Russie concernant l’expansion de l’OTAN.

« Une personne a été tuée mardi, selon le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) », rapporte RT.

La partie ukrainienne n’a pas confirmé la frappe ni l’exactitude des rapports des médias russes, qui est toujours en question.

L’agence russe TASS détaille en outre qu' »un soldat de la République populaire de Donetsk (RPD) est mort sur la ligne de contact dans le Donbass à la suite de l’explosion d’un engin largué par un drone. Cela a été annoncé mardi par le chef de la république Denis Pushilin. »

Les responsables séparatistes semblent être à l’origine de cette nouvelle allégation, qui, si elle est avérée, pourrait déclencher une flambée majeure des combats, étant donné que les tensions sont déjà à leur point d’ébullition depuis des semaines :

« Il y a quelques heures, un drone a largué un engin explosif, notre militaire est mort, cette information n’a même pas été reprise dans le rapport », a-t-il déclaré sur les ondes de la chaîne de télévision Rossiya-1 . M. Pushilin a souligné qu’il y a un grand nombre de journalistes étrangers près de la ligne de contact, ce qui nous permet de nous attendre à de nouvelles provocations informationnelles.

En outre, le responsable de Donetsk a accusé l’Ukraine d’intensifier sa guerre de drones contre les rebelles séparatistes :

Selon lui, la partie ukrainienne brouille certains drones, tente de dissimuler le mouvement des équipements et empêche les violations qui sont commises quotidiennement par Kiev d’être incluses dans les rapports. « L’Ukraine lance ses propres drones, et les objectifs sont clairs et évidents. Et hélas, il ne s’agit pas seulement de renseignements », a souligné M. Pushilin.

Étant donné qu’il n’a pas encore été vérifié, le rapport n’a pas encore eu d’effet d’entraînement, que ce soit sur les marchés ou dans les déclarations politiques officielles de l’Occident.

Plus tôt dans l’après-midi, au sortir d’une longue réunion à Moscou avec le Hongrois Viktor Orban, Vladimir Poutine a annoncé : « Nous n’avons pas vu nos trois demandes clés prises en compte de manière adéquate : l’arrêt de l’expansion de l’OTAN, le refus d’utiliser des systèmes d’armes de frappe près des frontières russes, et le retour de l’infrastructure militaire du bloc en Europe à ce qu’elle était en 1997.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents