Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une étude révèle que le risque cardiaque est 133 fois plus élevé pour les adolescents après le vaccin Pfizer

Publié par wikistrike.com sur 21 Février 2022, 09:28am

Catégories : #Santé - psychologie

Une étude révèle que le risque cardiaque est 133 fois plus élevé pour les adolescents après le vaccin Pfizer

Le vaccin covid-19 de Pfizer est associé à un risque 133 fois plus élevé d’inflammation cardiaque chez les adolescents, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). L’étude, publiée le mois dernier par des chercheurs des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, a révélé que la myocardite était montée en flèche chez les hommes âgés de 12 à 24 ans après les injections d’ARNm covid de Pfizer et de Moderna, a rapporté Israel National News.


La myocardite est un type d’inflammation cardiaque qui a été liée à plusieurs reprises aux vaccins covid. Les auteurs de l’étude ont noté que la maladie peut être grave et entraîner une insuffisance cardiaque et la mort.

Les chercheurs ont déclaré que « le risque de myocardite après avoir reçu des vaccins covid-19 à base d’ARNm était accru dans plusieurs strates d’âge et de sexe », mais que la maladie affecte particulièrement les hommes jeunes. Quatre-vingt-deux pour cent des cas de myocardite examinés dans l’étude concernaient des hommes et l’âge médian des patients était de 21 ans. La grande majorité des cas — 82 pour cent — suivaient une deuxième injection.

Le risque était le plus élevé après la vaccination Pfizer. Les garçons âgés de 12 à 15 ans avaient un taux de myocardite de 70,7 cas par million de doses de Pfizer – 133 fois plus élevé que le taux de base de 0,53 par million, selon l’étude. Pour les jeunes hommes âgés de 16 à 17 ans, le taux était de 106 cas par million de doses, soit une augmentation de 79 fois par rapport au risque de base de 1,34 cas par million de doses.

Le taux de myocardite chez les hommes âgés de 18 à 24 ans était de 52,4 cas par million de doses de Pfizer et de 56,3 par million de doses de Moderna. Le niveau de référence n’était que de 1,76 par million de doses.

Cas de myocardite liée au vaccin selon l’âge
Taux de myocardite par million d’injection anti-covid.

L’étude a analysé les données du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS), un système de suivi des effets secondaires par vaccin géré par le CDC et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, de décembre 2020 à août 2021. Sur 1 991 rapports VAERS de myocardite après covid-19 vaccination, 1 626 répondaient à la définition de cas du CDC, selon les chercheurs.

Les symptômes les plus courants comprenaient des résultats anormaux à l’ECG ou à l’IRM cardiaque (72 %) et des douleurs ou des malaises thoraciques (89 %). Environ 30% des patients ont également signalé un essoufflement et 9 % des palpitations cardiaques. Les symptômes se sont généralement développés dans les deux jours suivant l’inoculation, ont déclaré les auteurs.

Quatre-vingt-seize pour cent des patients ont été hospitalisés et 13 % ont continué à présenter des symptômes après leur sortie de l’hôpital.

Les cas de myocardite sont très probablement sous-estimés, a souligné l’étude du CDC. Le VAERS est un système de surveillance passive, et les recherches montrent qu’il sous-estime considérablement les effets indésirables des vaccins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents