Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

6 % de la population européenne de rapaces a disparu uniquement à cause de leur empoisonnement par des munitions au plomb

Publié par wikistrike.com sur 18 Mars 2022, 08:02am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

6 % de la population européenne de rapaces a disparu uniquement à cause de leur empoisonnement par des munitions au plomb

Les chasseurs, qui utilisent des cartouches de fusil de chasse et des balles de fusil en plomb pour abattre des oiseaux, tuent indirectement des milliers d’autres oiseaux de proie, qui s’empoisonnent en s’attaquant aux animaux abattus ou en les mangeant. Selon une estimation récente de l’université de Cambridge au Royaume-Uni, au moins 6 % de la population européenne totale de rapaces a disparu uniquement à cause de l’empoisonnement par les munitions au plomb.

Image d’entête : Milan royal (Milvus milvus), adulte en vol, Pays de Galles. (Norman Norris/ RSPB)

Les groupes de protection de la nature tirent depuis un certain temps la sonnette d’alarme sur les risques immédiats que représentent les balles en plomb pour la faune et l’humain. Les munitions à noyau de plomb se fragmentent en centaines de petits morceaux lorsqu’un animal est abattu, et sa viande est alors souillée par ce métal toxique. Lorsqu’un animal blessé échappe à une chasse ou qu’un animal abattu comme nuisible n’est pas récupéré, le plomb toxique est transmis à tout prédateur ou charognard qui le croise dans la chaîne alimentaire.

Résumé graphique de l’étude : proportion de rapaces empoisonnés/ Chasseurs par km carré. (R.E.Green/ D.J.Pain/ O.Krone/ Science of the Total Environment)

 

Rapace munition Plomb 4 22

Par exemple, le National Park Service (NPS) des États-Unis affirme que le saturnisme est la plus grande menace qui pèse sur le rétablissement du condor de Californie. Certains de ces animaux présentent des taux de plomb dans le sang supérieurs à 800 ug/dL (microgrammes par décilitre), une valeur qui pourrait tuer un être humain.

L’empoisonnement au plomb par l’ingestion de balles et de grenaille de plomb usagées est également dangereux pour l’humain. Une étude récente menée par l’université de l’État de Washington a révélé que 34 % des 324 paquets de viande de cerf de Virginie sélectionnés au hasard contenaient des fragments de métal. Certains de ces paquets de venaison hachée et de morceaux entiers contenaient jusqu’à 168 fragments individuels de plomb et de cuivre.

Les rapaces d’Europe souffrent également beaucoup de l’empoisonnement par les munitions de chasse. Dans cette nouvelle étude, des chercheurs de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) et de l’Institut Leibniz pour la recherche sur la faune sauvage et de zoo (Leibniz-IZW/ Allemagne) ont analysé un ensemble de données sur les niveaux de plomb dans le foie de plus de 3 000 rapaces retrouvés morts dans plus d’une douzaine de pays européens depuis les années 1970. Parmi les dix espèces de rapaces incluses dans l’étude, dont le pygargue à queue blanche et le milan royal, les chercheurs estiment que le saturnisme a tué environ 50 000 oiseaux adultes.

Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla). (Ian McCarthy/ RSPB)

Rapace munition Plomb 2 22

Selon le professeur Debbie Pain de l’université de Cambridge, coauteur de l’étude ;

Il a fallu des décennies aux chercheurs de toute l’Europe pour rassembler suffisamment de données pour nous permettre de calculer l’impact du saturnisme sur les populations de rapaces.

Nous pouvons maintenant voir à quel point les impacts sur les populations peuvent être importants pour certaines de nos espèces les plus charismatiques et les plus vulnérables, des espèces qui sont protégées par la réglementation européenne et la loi britannique sur la faune et la flore sauvages.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents