Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des milliards de moustiques génétiquement modifiés vont être relâchés en Californie et en Floride

Publié par wikistrike.com sur 12 Mars 2022, 07:45am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Science - technologie - web - recherche

Des milliards de moustiques génétiquement modifiés vont être relâchés en Californie et en Floride

Les scientifiques ont longtemps cherché des solutions efficaces pour lutter contre les maladies transmises par les moustiques. Plusieurs produits anti-moustiques sont disponibles sur le marché. Toutefois, la société de biotechnologie Oxitec est allée plus loin dans ses recherches en utilisant des moustiques génétiquement modifiés.

Dans ce contexte, l’EPA ou Environmental Protection Agency des Etats-Unis vient d’autoriser Oxitec à libérer des milliards de moustiques génétiquement modifiés en Floride et en Californie. L’objectif de cette opération est de lutter contre les maladies transmises par les moustiques comme la dengue et le virus Zika.

Ce permis récent fait suite à un projet pilote dans les Florida Keys mené avec succès par l’entreprise en 2021.

Le principe de l’expérimentation

Après avoir passé avec succès toute une série d’évaluations des risques, Oxitec est prête à libérer, à titre expérimental, 2,4 milliards de moustiques génétiquement modifiés, dont plus de 2 milliards en Californie et un peu moins de 400 millions en Floride. La mise en liberté de ces moustiques se fera au cours de deux périodes distinctes entre 2022 et 2024. Les moustiques en question sont des Aedes aegypti mâles, qui ne piquent pas, mais dont l’espèce est le vecteur de plusieurs maladies comme la dengue, le chikungunya, le Zika et la fièvre jaune. Ces moustiques de laboratoire ont été modifiés pour induire la production de la protéine tTAV-OX5034.

Une fois que les mâles libérés s’accoupleront avec des moustiques femelles sauvages, la protéine sera transmise et tuera efficacement les descendants femelles avant qu’ils n’atteignent la maturité. Oxitec espère ainsi réduire la population locale de moustiques et endiguer la transmission des maladies.

Une décision source de controverse

La perspective de libérer des essaims d’insectes génétiquement modifiés dans la nature n’est toutefois pas du goût de tout le monde. Pour cause, en 2019, la même expérience a été réalisée au Brésil et le projet n’a pas été concluant. Plusieurs moustiques auraient survécu jusqu’à l’âge adulte, enrichissant ainsi la population de moustiques de la région.

De son côté, le Dr Robert Gould, président du San Francisco Bay Physicians for Social Responsibility, souligne le fait que cette action est irréversible. Il appelle à la prise de mesures de précaution et à l’évaluation appropriée des risques. Jaydee Hanson, directrice des politiques de l’International Center for Technology Assessment and Center for Food Safety a ajouté que cette expérience était inutile, voire dangereuse, puisqu’il n’y a aucun cas local de ces maladies en Californie.

Face à l’inquiétude du public, Oxitec a indiqué que leur technologie était sûre et sans danger pour les insectes bénéfiques. Gray Frandsen, PDG d’Oxitec, a même affirmé qu’Aedes aegypti représentait une menace croissante pour la santé aux Etats-Unis et que l’entreprise travaille pour rendre cette technologie disponible et accessible.

 

SOURCE: IFLScience

TRAD: https://www.fredzone.org/des-milliards-de-moustiques-genetiquement-modifies-vont-etre-relaches-en-californie-et-en-floride-448

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents