Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Monsanto accusé d'avoir pollué les eaux de Los Angeles aux PCB, ce, durant des décennies

Publié par wikistrike.com sur 17 Mars 2022, 14:09pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Santé - psychologie

Monsanto accusé d'avoir pollué les eaux de Los Angeles aux PCB, ce, durant des décennies

Lundi 7 mars dernier, Los Angeles ajoutait une plainte à la liste déjà longue de Monsanto. Provenant de l'une des plus grandes villes des États-Unis, cela pourrait faire réagir l'entreprise ; elle est accusée d'avoir sciemment pollué les cours d'eau pendant plusieurs dizaines d'années, jusqu'en 1979. Les produits chimiques concernés font partie de la famille des PCB et sont extrêmement toxiques et cancérogènes pour l’Homme.

Sachant que le groupe allemand Bayer a racheté Monsanto en 2018, c'est lui qui doit aujourd'hui faire face à de graves accusations.

 

Une pollution qui a pris fin en 1979

 

Les substances en cause ont été interdites en 1979 aux États-Unis, en vertu de la loi sur le contrôle des substances toxiques (Toxic Substances Control Act).

Leurs effets sur l'organisme sont connus depuis les années 50, et selon le procureur de Los Angeles, Mike Feuer, Monsanto en avait connaissance. Une pollution sciemment orchestrée et passée sous silence pendant de nombreuses années par la firme agrochimique. Aujourd'hui, elle réfute en bloc les accusations et indique dans un communiqué ne pas être responsable des rejets de PCB dans les eaux de Los Angeles, ni de leur contamination.

« La ville a dépensé des millions de dollars jusqu'à présent et va continuer à dépenser des millions de dollars pour remédier à ce problème », a déclaré le procureur. Avant d'ajouter : « Il est temps pour Monsanto de nettoyer et de payer ».

La municipalité de Los Angeles réclame la création d’un fonds d’indemnisation pour la dépollution des eaux, passée et à venir. Sans pour autant préciser le montant.

Que sont les PCB ?

Les PCB (polychlorobiphényles) sont des polluants chimiques persistants, très peu biodégradables. Ils sont insolubles dans l'eau. Ils se retrouvent en forte concentration dans les sols et les sédiments fluviaux et peuvent ainsi souiller les eaux des nappes phréatiques.

Fabriqués par Monsanto, utilisés dans de nombreux produits tels que les équipements industriels et électriques, les fluides hydrauliques, les produits ignifugés, le papier, l'encre et la peinture, ils se retrouvent pour ainsi dire partout ! L'impact environnemental est sans équivoque.

Que dire des conséquences sur la santé humaine ?

Comme le rappelle l'ANSES (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) en France, l'exposition chronique peut provoquer des cancers, endommager le foie, affecter la thyroïde et les yeux.

En 2013, le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) les a classés comme cancérogènes certains pour l’être humain. Les solutions de dépollution sont quasi inexistantes, les recherches sur le sujet sont toujours en cours, sans résultats probants. Cependant, on peut citer le dragage des cours d'eau et rivières ou encore l'utilisation de bactéries pour éliminer les polluants.

Los Angeles n'est qu'une étape dans le parcours judiciaire de Monsanto/Bayer. En effet, cette plainte vient s'ajouter à une longue liste d'actions en justice, individuelles et collectives. Les plus médiatiques d'entre elles concernent l'herbicide Roundup et son principal composant, le glyphosate.

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents