Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une séquence brevetée par Moderna retrouvée dans l’ARN du SARS-CoV-2

Publié par wikistrike.com sur 14 Mars 2022, 08:54am

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

Une séquence brevetée par Moderna retrouvée dans l’ARN du SARS-CoV-2

Alexandra Henrion-Caude, généticienne et spécialiste de l’ARN, explique au micro de Nexus les résultats d’une étude inédite publiée dans Frontiers in Virology, le 21 février 2022, faisant état d’une correspondance complète entre un bout de séquence du SARS-CoV-2 et un brevet de Moderna déposé en 2017.

Depuis le début de la crise Covid, Alexandra Henrion-Caude, généticienne et spécialiste de l’épigénétique et de l’ARN, ex-directrice de recherche à l’Inserm, aime chercher les réponses lorsqu’elle se pose des questions, quitte à déplaire.

Une scientifique qui dit avoir « tout perdu », mais qui reste tenace

Même si ses interrogations, ses travaux et ses affirmations au sujet de l’origine humaine du virus lui ont valu critiques et censure à l’époque où il n’était pas convenable d’émettre de telles hypothèses ou arguments pourtant aujourd’hui considérés officiellement comme plausibles, elle continue ses recherches scientifiques sur la Covid-19.

Dernièrement, c’est une étude internationale parue dans Frontiers in Virology qui a attiré son attention, publiée par plusieurs scientifiques qui se sont étonnés de la présence de la séquence PRRA dans l’ARN du SARS-CoV-2 et qui se sont interrogés sur le pourquoi de cette insertion.

 

Des données publiques

Les scientifiques de l’étude ont fait un blast. C’est-à-dire qu’ils ont « cherché l’homologie avec tout plein de séquences qui existent », autrement dit, la ressemblance avec d’autres séquences accessibles à tous dans des bases de données publiques. Ils ont alors découvert que la séquence PRRA correspondait à la séquence ID11652 brevetée en 2017 par Moderna, sous la référence US 958 7003. Parmi les 13 inventeurs, Stéphane Bancel, P-DG de Moderna, laboratoire pharmaceutique qui, rappelons-le, fournit à l’international des vaccins contre la Covid-19…

Une info officielle, non validée par le principal intéressé

Que ceux qui ont l’habitude d’utiliser le terme « conspirationnistes » à tout-va soient rassurés. Cette information a circulé parmi les médias mainstream tels que le journal américain Daily Mail. Le 24 février 2022, Stéphane Bancel a répondu à une journaliste de Fox News qui lui demandait pourquoi une séquence brevetée par son laboratoire pharmaceutique avait été retrouvée dans l’ARN du SARS-CoV-2 que « les scientifiques sont en train d’analyser si ces données sont réelles ou non ». Il n’exclut pas « l’hypothèse de la fuite de laboratoire par accident » et du virus qui se serait échappé de celui de Wuhan en Chine pendant des recherches sur les gains de fonction. S’il avait prononcé ces paroles au début de la crise Covid, aurait-il été censuré comme l’a été Alexandra Henrion-Caude ?…

En tout cas, on peut s’étonner qu’une telle info, si elle n’est pas tue, ne fasse pas la une des journaux…

Pour voir notre entretien avec elle du 29 octobre 2020 « Origine du Sars-cov-2, brevet/scoop, actu deuxième vague covid-19 & traitements » (censurée sur YouTube) :

 

Pour voir notre entretien avec elle du 13 octobre 2020 « Covid-19, gestion sanitaire, tests PCR, vaccins ARN, stress : l’analyse d’Alexandra Henrion-Caude » (censurée sur YouTube)  :

 

 

source : Nexus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents