Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Poutine bombarde Kiev en pleine visite sur place du secrétaire général de l’ONU

Publié par wikistrike.com sur 28 Avril 2022, 19:37pm

Catégories : #Politique internationale

Poutine bombarde Kiev en pleine visite sur place du secrétaire général de l’ONU

La capitale ukrainienne, Kiev, a été la cible de frappes jeudi soir 28 avril, en pleine visite du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. Une tentative d'humiliation, selon le président ukrainien, un « choc » pour l'ONU. Pendant ce temps, les régions méridionales et orientales de l'Ukraine - où se concentrent les assauts russes - sont sous un feu nourri de bombes. Aujourd'hui, 29 avril, c'est le 65e jour de l'invasion russe en Ukraine.

Poutine bombarde Kiev en pleine visite sur place du secrétaire général de l’ONU

Antonio Guterres était dans le bureau du Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal lorsque les roquettes sont tombées sur Kiev. Un « choc » pour l’équipe de l’ONU qui l’accompagnait, mais « pas une surprise ». Et, devant la télévision portugaise, le chef de la diplomatie mondiale a tenu à minimiser. « Je ne pense pas que le fait que le secrétaire général est présent ou non soit important. Ce qui est important, c’est l’attaque en elle-même, et cela m’a choqué, car Kiev est une ville sacrée à la fois pour les Ukrainiens et pour les Russes. Je pense que cette ville, qui est d’une beauté extraordinaire, d’une grande importance historique, qui porte un héritage culturel, doit être épargnée. Cela m’a donc naturellement choqué. »

La Russie poursuivait vendredi son offensive dans les régions orientales et méridionales de l'Ukraine, au lendemain de tirs de missiles russes sur la capitale Kiev, en pleine visite du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.  Le bombardement à Kiev, le premier depuis la mi-avril, est intervenu après un déplacement jeudi du patron de l'ONU à Boutcha et d'autres banlieues de Kiev - théâtres d'exactions imputées par les Ukrainiens aux forces russes - où il avait appelé Moscou à « coopérer » avec l'enquête de la Cour pénale internationale sur de possibles crimes de guerre.

« Dans la soirée, l'ennemi a tiré sur Kiev. Deux frappes sur le quartier de Chevchenkovsky », « sur les étages inférieurs d'un immeuble résidentiel », a dit le maire de la capitale, Vitali Klitschko.

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, ce sont « cinq missiles » qui se sont abattus sur Kiev. « Cela en dit long sur la véritable attitude de la Russie envers les institutions internationales, sur les efforts des dirigeants russes pour humilier l'ONU et tout ce que l'organisation représente », a commenté M. Zelensky dans une vidéo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents