Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fake ukrainien : Le ‘fantôme de Kiev” décède après avoir abattu quarante avions russes

Publié par wikistrike.com sur 30 Avril 2022, 13:47pm

Catégories : #Politique internationale

Fake ukrainien : Le ‘fantôme de Kiev” décède après avoir abattu quarante avions russes

Le « fantôme de Kiev » était une fake news, l’armée ukrainienne l’admet aujourd'hui 

Un pilote de chasse ukrainien, qui aurait abattu 40 avions russes à lui tout seul, est mort sur le champ de bataille. Son adresse au tir lui a valu le surnom de “fantôme de Kiev”. Pendant tout ce temps, son identité est restée un mystère, jusqu’à maintenant.

Le Times a été le premier média à annoncer que le major Stepan Tarabalka se cachait derrière ce surnom. Le 13 mars dernier, le père de 29 ans s’est heurté à une force écrasante et a perdu la vie, selon le rapport. Le premier jour de la guerre, le “fantôme de Kiev” a immédiatement éliminé six adversaires au cours de plusieurs batailles aériennes. L’Ukraine avait alors partagé une vidéo du pilote de MiG-29, alors inconnu. “Il règne sur le ciel de notre pays et est déjà un cauchemar pour les avions russes qui entrent dans notre pays”, déclarait le gouvernement.

 

A côté d’une autre photo du cockpit, un message sans équivoque est également apparu. “Bonjour occupant, je viens prendre votre âme”. À travers le casque, cependant, le défenseur de son pays était une fois de plus méconnaissable.

 
DR
 
 
© DR

Ce discours n'était-il pas trop beau pour être vrai? De nombreuses personnes ont douté de cette histoire, soupçonnant qu’il s’agissait d’une légende urbaine. Une sorte de “propagande” pour garder le moral, selon les sceptiques.  Mais “le fantôme de Kiev” semble bien avoir existé. Plusieurs journaux étrangers confirment l’information, et notamment le très fiable “The Times”.

 
 

En tout cas, Tarabalka a été couronné à titre posthume “Héros de l’Ukraine” pour sa bravoure, le plus haut titre d’honneur qui puisse être décerné en Ukraine. Son casque et ses lunettes de vol distinctifs seront vendus aux enchères à Londres.

Ses parents ont accordé une interview à la station de radio américaine NPR peu après sa mort. Ils ont révélé qu’ils ne savaient pas que leur fils avait marqué l’histoire du pays. “Nous savions seulement qu’il était en mission”, ont-ils reconnu. Tarabalka a grandi près de l’aérodrome militaire de Korolivka. “Dès son enfance, il rêvait de voler plus haut que les nuages”, raconte Nahtalia. “Nous avons été étonnés qu’il puisse réaliser cette grande ambition. Et tout seul... J’ai seulement aidé en priant.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents