Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Marioupol est « complètement nettoyé », déclare le ministère russe de la Défense

Publié par wikistrike.com sur 17 Avril 2022, 07:48am

Catégories : #Politique internationale

Marioupol est « complètement nettoyé », déclare le ministère russe de la Défense

Le ministère russe de la Défense affirme avoir « complètement nettoyé » Marioupol. Les agences de presse étatiques Tass et RIA ont ainsi annoncé samedi soir qu’aucune troupe ukrainienne n’est active dans la zone urbaine de la ville portuaire. Seuls quelques membres du bataillon Azov, qui se sont retranchés dans un complexe industriel, résistent encore, mais ils sont complètement coupés du monde extérieur, selon les déclarations de la Russie.

A en croire Moscou, 23.367 soldats et mercenaires ukrainiens ont été éliminés au total depuis le début de la guerre, le 24 février dernier. Parmi eux se trouvaient des membres de l’armée ukrainienne, de la Garde nationale et des mercenaires étrangers, a déclaré samedi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Selon la même source, de toutes ces victimes, 4.000 personnes ont été tuées dans la seule ville de Marioupol, qui est en grande partie en ruines. Près de 1.500 soldats se seraient en outre rendus à ce jour, a-t-il ajouté, sans pouvoir cependant apporter la preuve de ses affirmations.

L’Ukraine donne, elle, un chiffre bien inférieur pour les pertes dans ses propres rangs, le président Volodymyr Zelensky ayant déclaré dans une interview publiée vendredi qu’entre 2.500 et 3.000 soldats ukrainiens avaient été tués dans le conflit jusqu’à présent.

Le président ukrainien avait, dans le même temps, évalué le nombre de morts du côté russe à environ 20.000. Moscou, pour sa part, continue de quantifier ses propres pertes à environ 1.350.

Kiev avait précédemment indiqué que la situation à Marioupol était « très difficile » et que la crise humanitaire ne faiblissait pas.

Le président Volodymyr Zelensky a menacé samedi sur un site d’information ukrainien de se retirer des pourparlers de paix avec la Russie si les combattants encore présents dans cette cité étaient tués. Leur «’élimination » par les forces russes « mettrait fin à toute négociation de paix », a-t-il prévenu.

« Ce qu’ils font maintenant, cela pourrait mettre fin aux négociations sous quelque forme que ce soit. Il y a des hommes qui se promènent là-bas et qui les détestent absolument et je ne pense pas qu’ils épargneront leur vie », a craint M. Zelensky. Les Russes qualifient invariablement de nazis les commandos nationalistes du bataillon Azov. Le Kremlin avait lancé « l’opération militaire spéciale », comme il qualifie l’invasion et la guerre, en partie pour dénazifier l’Ukraine.


« Les restes du groupe (de combattants) ukrainien (à Marioupol) sont actuellement complètement bloqués sur le site de l’usine métallurgique Azovstal. Leur seule chance de sauver leur vie est de déposer volontairement leurs armes et de se rendre », a de son côté déclaré samedi Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents