Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Moldavie attaquée

Publié par wikistrike.com sur 26 Avril 2022, 12:01pm

Catégories : #Politique internationale

La Moldavie attaquée

La présidente moldave a annoncé qu'elle allait réunir, mardi, son conseil de sécurité national.

 

Une décision prise après une série d'explosions dans la région séparatiste prorusse de Transnistrie.

 

Ces événements font craindre un débordement du conflit en Ukraine dans ce petit pays d'Europe orientale.

La Moldavie attaquée

La Moldavie craint le pire. Ce petit pays d'Europe orientale a tiré la sonnette d'alarme, mardi, après une série d'explosions dans la région séparatiste prorusse de Transnistrie. Face à cette situation, la présidente moldave, Maïa Sandu, a indiqué qu'elle allait convoquer son conseil de sécurité national. 

Dans un communiqué relayé par l'AFP, elle indique qu'elle "va tenir aujourd'hui une réunion du Conseil suprême de la Sécurité en lien avec les incidents dans la région de Transdniestrie (autre nom de la région séparatiste, ndlr)". La réunion doit débuter à 12H00, heure française. La dirigeante moldave a indiqué qu'elle tiendra, deux heures plus tard, une conférence de presse.

 

Forte dépendance à la Russie


Cette initiative de la présidence moldave montre les inquiétudes du pays d'Europe orientale après les explosions, survenues lundi et mardi, dans la région séparatiste de Transnistrie, soutenue par Moscou. Mardi, deux détonations ont endommagé une tour radio. Et lundi, les autorités séparatistes avaient rapporté une attaque au lance-grenades contre un bâtiment officiel dans la capitale régionale Tiraspol. Si les deux explosions n'ont pas fait de victimes, elles ont renforcé les craintes d'un débordement en Moldavie du conflit qui fait rage dans l'Ukraine voisine. 

La Transnistrie, située notamment à quelques encablures d'Odessa où les combats font rage, s'est autoproclamée indépendante en 1991, mais n'est pas reconnue par la communauté internationale. La région avait fait sécession avec la Moldavie à la suite d'une brève guerre civile dans la foulée de l'effondrement de l'Union soviétique. Le territoire compte environ 500.000 habitants. Il est fortement dépendant de Moscou, qui lui fournit gratuitement du gaz et y a déployé quelque 1500 militaires. 

 

Guerre en Ukraine : Kaliningrad, Transnistrie... Le conflit peut-il s'élargir ?


Les habitants de ce petit État n'ont d'ailleurs jamais caché leur intention d'intégrer la Russie d'une manière ou d'une autre. La Transnistrie est d'ailleurs prorusse et majoritairement russophone. Sa ressemblance frappante avec la situation du Donbass avant le conflit en Ukraine est ainsi une source d'inquiétude alors que la présidence moldave s'inquiète de plus en plus d'une possible intervention russe sur son territoire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents