Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

1er mai : la "street medic" qui a agressé un pompier serait une infirmière

Publié par wikistrike.com sur 2 Mai 2022, 07:27am

Catégories : #Social - Société

1er mai : la "street medic" qui a agressé un pompier serait une infirmière

La femme est toujours en garde à vue, elle serait une ancienne infirmière, rendant son geste d'autant plus inexplicable.

On en sait plus sur cette femme qui a agressé un pompier hier pendant la manifestation du 1er mai devant les caméras. Un sapeur-pompier, qui tentait d'éteindre un incendie de palettes allumé en marge de la manifestation du 1er-Mai dimanche à Paris, a en effet été frappé par une femme avec un casque orange qui s'est jeté sur lui pour le frapper et l'empêcher de faire son travail.

Selon des images de télévision, largement relayées sur les réseaux sociaux, le soldat du feu tenait sa lance à eau en direction du feu, rue Alexandre-Dumas, quand une femme est venue le bousculer pour l'empêcher d'éteindre l'incendie avant de lui asséner deux coups avec la main sur son casque

Ce lundi matin, on en sait plus sur cette femme et la grande surprise c'est qu'elle est une "street-medic".  Les street medics (en français « soigneur ou secouriste de rues ») sont des militants qui fournissent les premiers secours dans un contexte de lutte politique, dans les manifestations comme dans les squats. Contrairement aux ambulanciers ou aux ambulanciers paramédicaux, qui travaillent pour des institutions plus établies, les street medics opèrent de manière moins formelle.

Ce matin, dans la matinale de CNews, Grégory Joron, secrétaire général du syndicat Unité SGP Police-FO, a dénoncé le rôle très flou de ces "street-medics" : "Les forces de l'ordre les laissent généralement agir sur les manifestations, car ils peuvent avoir un rôle utile dans ces mouvements de plus en plus violents mais c'est aussi souvent eux qui renseignent les manifestants sur la police".

"Honte à la sauvagerie, incompréhensible cette nouvelle agression vis-à-vis des sapeurs-pompiers de Paris dans l'exercice de leurs fonctions, protéger les personnes, les biens de la Cité et le bon déroulement de la manifestation", ont tweeté les sapeurs-pompiers de Paris.

Le mouvement des street medics naît aux États-Unis avec le mouvement afro-américain des droits civiques et le mouvement anti-guerre en dans les années 1960. Ils conçoivent la médecine comme de l'auto-défense, et apportent un soutien médical à des formations révolutionnaires des années 1960 et 1970.

Dans les années 1990, les street medics accompagnent l'essor des mouvements altermondialistes. On peut les retrouver aussi en Palestine pendant la Seconde intifada, lors des printemps arabes ou des mouvements sociaux récents en Grèce et en Espagne.

En France, l'enclave pionnière fut celle de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. De nombreux collectifs ont ensuite vu le jour en 2016, lors des grèves et manifestations anti-loi travail. Dans l'Hexagone et en Belgique, ils seront surtout popularisés par les médias pendant les mouvements des Gilets jaunes en 2018 et 2019.

Amnesty International France dénonce fin 2018 les fouilles abusives des forces de l'ordre, qui confisquent matériels de protection et de soin des secouristes. (Wikipedia)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents