Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Agriculteurs :les prix des denrées alimentaires en Allemagne vont augmenter dans une « mesure sans précédent »

Publié par wikistrike.com sur 29 Mai 2022, 10:48am

Catégories : #Economie, #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Agriculteurs :les prix des denrées alimentaires en Allemagne vont augmenter dans une « mesure sans précédent »

Selon l’association des agriculteurs allemands de Hesse, les prix des denrées alimentaires en Allemagne vont augmenter dans une « mesure sans précédent ». Lors de la journée des agriculteurs à Alsfeld, le président de l’association, Karsten Schmal, a déclaré que les augmentations de coûts dans la chaîne de commercialisation devraient être répercutées sur les consommateurs. Elles sont dues à l’explosion des prix de l’énergie, du carburant, des engrais et de la logistique.

Selon les derniers chiffres de l’autorité statistique Eurostat, les prix des denrées alimentaires en Allemagne ont augmenté de 8,5 % en avril par rapport au même mois de l’année dernière. Mais ce n’est que le début d’une inflation massive.

M. Schmal s’inquiète également d’un éventuel embargo sur le gaz à l’encontre de la Russie. Si cela devait se produire, il demande que des capacités de production suffisantes pour les engrais azotés soient créées. Sans eux, la production agricole peut difficilement être maintenue. Il a demandé la création d’une « réserve nationale d’engrais ». Sans cela, il faudrait s’attendre à des récoltes nettement inférieures en cas d’interruption de l’approvisionnement en gaz à partir de l’année prochaine.

Les éleveurs de porcs et de bovins ont également souffert de la hausse des coûts énergétiques. De nombreuses entreprises ont tout simplement fermé leurs portes. Mais le départ des éleveurs signifie aussi qu’ils ne reviendront jamais. Pour garantir un approvisionnement régional en viande, il faut préserver ces exploitations, a déclaré M. Schmal.

L’augmentation du coût de la vie pose déjà des problèmes aux salariés. Selon une enquête, un salarié sur trois n’arrive plus à joindre les deux bouts avec son propre salaire. Les salariés dont le revenu net est inférieur à 2 000 euros sont particulièrement touchés, comme l’annonce le site d’emploi Indeed. Les résultats de l’enquête menée auprès de 1000 salariés ont été communiqués à l’AFP.

Selon celle-ci, un changement de poste mieux rémunéré est une option pour 47 % des personnes interrogées. Une autre option est la négociation salariale : plus de la moitié des participants à l’enquête (55 %) souhaitent demander une augmentation de salaire en raison de la forte inflation. Cinq pour cent ont déjà franchi cette étape. Seul un peu moins d’un tiers des personnes interrogées n’ont pas voulu négocier une augmentation de salaire malgré le taux d’inflation élevé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents