Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des archéologues découvrent un visage massif ressemblant au Grand Sphinx sculpté sur une montagne en Égypte

Publié par wikistrike.com sur 21 Mai 2022, 07:09am

Catégories : #Civilisations anciennes, #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Des archéologues découvrent un visage massif ressemblant au Grand Sphinx sculpté sur une montagne en Égypte

Un groupe d’archéologues a découvert un visage massif sculpté sur le flanc d’une montagne dans la nécropole thébaine. Ce visage gigantesque rappelle celui sculpté sur le Grand Sphinx de Gizeh.

Des archéologues ont découvert un visage massif sculpté dans la roche, rappelant le Grand Sphinx de Gizeh. Ce visage gigantesque, qui surveillait la nécropole royale dans l’Antiquité, s’illumine pendant les solstices.

Au centre de la nécropole thébaine se trouvent de nombreux secrets cachés du monde antique. En 1881, les archéologues sont tombés sur la tombe TT 320, qui contenait plus de 40 momies d’anciens pharaons égyptiens bien connus tels que Ramsès II, Seti I et Thoutmosis III.

Les archéologues ont fait une autre découverte fascinante : ces momies étaient toutes gardées par une statue massive sculptée dans le flanc de la montagne. Bien qu’elle ait été gravement détruite, les chercheurs ont identifié une partie du temple, l’arcade sourcilière et même le creux du nez, le tout dans des proportions exactes.

La découverte a été documentée par une mission d’archéologues espagnols de l’Université Complutense de Madrid (UCM) en collaboration avec le Centre de documentation de l’Égypte ancienne du ministère égyptien des Antiquités (CEDAE).

Appelée Royal Cache Wadi Survey (ou projet C2), la mission a identifié un grand nombre d’écritures sur les rochers du site, des animaux momifiés, des offrandes, une tombe inexplorée, et cette effigie de 20 mètres de haut dont on ne savait absolument rien jusqu’à présent.

« Elle semble représenter un visage perruqué, peut-être similaire à celui de la déesse Hathor, fille du dieu Soleil Rê. Et bien qu’il ne s’agisse pas exactement d’un Sšhinx car il n’a pas le corps d’un animal, il occuperait le même rôle de gardien que le Sphinx de Gizeh », explique l’égyptologue José Ramón Pérez-Aquino, professeur d’histoire ancienne à l’UCM et codirecteur du projet C2.

Les archéologues pensent que le visage sculpté sur le flanc de la montagne n’est pas tombé en ruine à cause de l’érosion, mais a été défiguré intentionnellement.

Les matériaux coptes trouvés lors des fouilles suggèrent que cette vandalisation a eu lieu « très tard, presque à l’époque médiévale ».

Des archéologues découvrent un visage massif ressemblant au Grand Sphinx sculpté sur une montagne en Égypte

Dans l’Antiquité tardive (4e, 5e et 6e siècles), la région a été fortement christianisée et les anciens temples sont devenus des monastères.

Dans ce contexte, le visage sculpté aurait pu être considéré comme quelque chose de trop grand et d’incompatible avec la religion chrétienne révèlent les égyptologues.

De même, les responsables de la destruction pourraient être des musulmans, puisque l’islamisation de la région a eu lieu en 637.

Un autre détail intéressant est que le visage du gardien s’illumine au moment du solstice, ce qui a été vérifié par l’archéologue Pérez-Accino le 21 décembre, alors que la campagne archéologique était déjà terminée.

Lire aussi : Des inscriptions et des reliefs colorés inédits au temple d’Esna, en Égypte, révélés après la restauration

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents