Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’Ukraine a tenté de contaminer des résidents pro-russes de Lugansk avec la tuberculose et a permis au Pentagone de mener des expériences « inhumaines », selon la Russie

Publié par wikistrike.com sur 13 Mai 2022, 10:48am

Catégories : #Politique internationale

L’Ukraine a tenté de contaminer des résidents pro-russes de Lugansk avec la tuberculose et a permis au Pentagone de mener des expériences « inhumaines », selon la Russie

Les responsables russes pensent que l’Ukraine poursuit sa torture de la population pro-russe en se servant de produits biochimiques.

Des responsables russes ont affirmé avoir obtenu des preuves que l’Ukraine tentait d’infecter les résidents pro-russes de la République populaire de Lougansk (RPL) avec une souche de tuberculose hautement pathogène. Selon Russia Today, les Ukrainiens ont également autorisé le Pentagone à mener des expériences « inhumaines » à Kharkov.

Ces affirmations ont été faites par le chef des forces russes de protection radioactive, chimique et biologique, le lieutenant général Igor Kirillov, lors d’une conférence au cours de laquelle ont été discutées les données découvertes dans le cadre de l’enquête sur les laboratoires d’armes biologiques financés par les États-Unis en Ukraine.

Faisant référence aux tortures infligées le mois dernier par les forces de défense territoriale ukrainiennes aux habitants de Slavyansk en raison de leurs opinions pro-russes, le général Kirillov a affirmé que l’Ukraine cherche à nouveau à tourmenter les citoyens pro-russes de Lugansk, mais qu’elle utilise cette fois des produits biochimiques.

Dans le but de cibler les enfants, M. Kirillov a déclaré que « des tracts sous forme de faux billets de banque ont été infectés par l’agent causal de la tuberculose et distribués aux mineurs dans le village de Stepovoe. »

Il a également souligné que le crime avait été soigneusement planifié, car les habitudes des enfants de « mettre des choses dans leur bouche » et de ramasser la nourriture avec des mains sales, entre autres, ont été prises en considération. La preuve en a été apportée par les pharmacies de la RPL TB, car elles ont observé « une contamination délibérée et artificielle des prospectus avec des biomatériaux de haute pathogénicité. »

Selon Russia Today, les études bactériologiques sur les prospectus ont révélé que la « résistance des bactéries isolées » découvertes étaient des médicaments antituberculeux de première et deuxième lignes. Cela implique que la maladie causée par ces derniers était encore plus compliquée à traiter et s’accompagnait de prix exorbitants. Kirillov a également souligné la conclusion de la station républicaine sanitaire et épidémiologique de Lugansk, qui mentionnait clairement que l’infection des tracts était, selon toute probabilité, artificielle.

Dans le cas du Pentagone, les responsables russes affirment que des expériences sur des êtres humains étaient menées dans des institutions psychiatriques de Kharkov par des spécialistes étrangers, qui sont arrivés en Ukraine via des pays tiers pour effacer toute trace de l’implication des États-Unis et ont été soudainement évacués juste avant le lancement des opérations militaires en février.

« En janvier 2022, les citoyens étrangers qui ont mené les expériences ont été évacués d’urgence, et les équipements et les médicaments qu’ils ont utilisés ont été emmenés dans les régions occidentales de l’Ukraine », a déclaré Kirillov. Parmi les 2 institutions identifiées, les responsables russes affirment que les principaux sujets expérimentaux sont supposés être des hommes âgés de 40 à 60 ans.

Cette révélation intervient après que le chef du Comité d’enquête russe, Alexander Bastrykin, a révélé l’implication de plusieurs Américains dans la recherche biologique militaire menée en Ukraine. Le comité a « clairement identifié » des employés du Pentagone ainsi que quelques entreprises étroitement liées à l’armée américaine.

Si les responsables américains ont confirmé l’existence d' »installations de recherche biologique » en Ukraine, ils ont affirmé que les États-Unis ne fournissaient que ce qu’ils appellent une « assistance » pour des efforts qui n’incluaient en aucun cas la création d’armes biologiques.

Traduction d’IBT par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents