Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une étude de la NOAA révèle que l’assainissement de l’air entraîne une augmentation du nombre d’ouragans dans l’Atlantique

Publié par wikistrike.com sur 16 Mai 2022, 07:40am

Catégories : #Terre et climat

Une étude de la NOAA révèle que l’assainissement de l’air entraîne une augmentation du nombre d’ouragans dans l’Atlantique

Si vous avez cligné des yeux, vous n’avez peut-être pas remarqué que la « science » a encore changé sur une question clé.

Cette fois, il s’agit de la question des ouragans et de leurs causes.

Comme n’importe quel écologiste ou activiste climatique « réveillé » vous le dira, le changement climatique/réchauffement de la planète causé par l’homme est sans aucun doute la seule, voire la principale cause de l’augmentation de la fréquence et de la taille des ouragans.

À l’exception d’une petite chose : la National Oceanic and Atmospheric Administration vient de découvrir, grâce à une nouvelle étude, que l’air plus pur est en fait à l’origine d’un plus grand nombre d’ouragans dans l’Atlantique, selon un nouvel article de l’AP.

La nouvelle étude « établit un lien entre les changements dans la pollution atmosphérique régionale à travers le monde et l’activité des tempêtes, tant à la hausse qu’à la baisse » et a révélé qu’une diminution de 50 % des particules et gouttelettes de pollution en Europe et aux États-Unis est liée à une augmentation de 33 % de la formation des tempêtes dans l’Atlantique au cours des deux dernières décennies.

Vous avez compris ? Un air plus pur = plus d’ouragans dans l’Atlantique. Dans le Pacifique, c’est la même chose qui se produit : plus de pollution et moins de typhons.

Hiroyuki Murakami, spécialiste des ouragans à la NOAA, a étayé ses conclusions par des simulations informatiques. Murakami a constaté que les idées précédentes sur la pollution par les aérosols refroidissant l’air étaient exactes et qu’elles présentaient un lien direct avec la formation des ouragans. Les ouragans ont besoin d’eau chaude, réchauffée par l’air, pour se nourrir.

Selon le rapport, la pollution par les aérosols a atteint son maximum vers 1980 et a diminué depuis. Cela signifie que le refroidissement qui masquait une partie du réchauffement dû aux gaz à effet de serre est en train de disparaître et que les températures de surface de la mer augmentent à nouveau. Le rapport indique également que le courant-jet a été poussé vers le nord.

 

Lire la suite : https://www.aubedigitale.com/une-etude-de-la-noaa-revele-que-lassainissement-de-lair-entraine-une-augmentation-du-nombre-douragans-dans-latlantique/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents