Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tentative de coup d'état de Mélenchon - Un jour après les élections, La NUPES explose déjà

Publié par wikistrike.com sur 20 Juin 2022, 14:22pm

Catégories : #Politique intérieure

Tentative de coup d'état de Mélenchon  - Un jour après les élections, La NUPES explose déjà

Mélenchon propose la constitution d'un groupe unique, le PS, le PCF et EELV refusent, le début de la fin ?

Moins de 2 mois après sa création, la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (NUPES) vole en éclat : le PS, EELV et le PCF disent « non » à la proposition de création d’un groupe parlementaire commun à l’Assemblée nationale.

Suite à l’éclatement de la NUPES, le Rassemblement national constituera donc officiellement le premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale avec 90 députés.

 

Jean-Luc Mélenchon propose que la Nupes "se constitue comme un seul groupe au Parlement"


"Je crois que nous devons être et rester une alternative unie, la Nupes devrait se constituer comme un seul groupe au Parlement, de manière à ce que sans aucune discussion possible, il ne soit établi qui mène l'opposition dans le pays et que dès lors nous soyons prêts à tous moments, y compris s'il y a de nouvelles élections, à présenter la candidature de la Nupes", a prôné ce lundi en début d'après-midi Jean-Luc Mélenchon, évoquant "une proposition".

"Je la fais avec la force de quelqu'un qui n'a à cet instant plus aucun enjeu pour lui-même", a-t-il ajouté. "On ne peut pas laisser le sentiment que dans ce pays, l'extrême droite a gagné si peu que ce soit", a poursuivi l'ancien député des Bouches-du-Rhône.

 

Une heure plus tard, la claque pour Mélenchon, refus catégorique de l'alliance NUPES

 

Contactées par BFMTV, les directions du PS, du PCF et d'EELV s'opposent à la proposition formulée par Jean-Luc Mélenchon en début d'après-midi de créer un groupe unique de la Nupes à l'Assemblée nationale.

"La réponse est non", oppose le Parti socialiste. "Nous avons des groupes, et des intergroupes pour nos positions communes. C'est non", ajoute-t-on.

Pour le PCF, "un intergroupe oui, pour porter nos combats communs. Un groupe unique, nous n'y sommes pas favorables car nous avons des différences". "Ce n'est pas du tout ce qui a été convenu dans notre accord, il n'a jamais été question qu'on se fonde dans un seul groupe", poursuit-on.

"Un groupe chacun, un intergroupe pour nos positions communes. C'est une initiatives des seuls LFI, à laquelle nous ne sommes pas favorables", abonde EELV.

 

Il tente de déminer son coup d'État avorté:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents