Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Espace : Un énigmatique signal radio venu d'une lointaine galaxie repéré

Publié par wikistrike.com sur 18 Juillet 2022, 13:55pm

Catégories : #Astronomie - Espace, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Espace : Un énigmatique signal radio venu d'une lointaine galaxie repéré

BIZARRE Les scientifiques sont intrigués par la forme inhabituelle de ces sursauts radio rapides venus du fin fond de l'univers

Un mystérieux signal radio ressemblant à un battement de cœur est arrivé des confins de l'espace, rapporte CNN relayée par Slate. Cette transmission, qui a été interceptée le 21 décembre 2019 par un groupe d’astronomes, a été détaillée dans un article de Nature publié mercredi.

Le signal a été capté grâce au radiotélescope canadien appelé CHIME. Il a pour fonction d’analyser les ondes radios émises par l’hydrogène lointain. Dans ce cas, ce sont des sursauts radio rapides (ou fast radio burst, FRB) inhabituels qui ont été repérés. Les premières rafales de radio rapides ont été découvertes en 2007. Depuis, les astronomes ont pu répertorier des centaines de ces éclairs cosmiques rapides provenant de divers points de l'univers.


« Boum, boum, boum »

Alors qu’habituellement ces sursauts rapides ne durent que quelques millisecondes avant de disparaître, les astronomes sont tombés sur un signal FRB atypique. Nommé FRB 20191221A, le signal a duré jusqu’à trois secondes soit environ 1 000 fois plus longtemps que les sursauts radio rapides typiques. « Il y avait des pics périodiques qui étaient remarquablement précis, émettant chaque fraction de seconde – boum, boum, boum – comme un battement de cœur. C’est la première fois que le signal lui-même est périodique », a détaillé Daniele Michilli, chercheur post-doctoral au Kavli Institute for Astrophysics and Space du Massachusetts Institute of Technology.

Difficile de déterminer exactement l’origine de ce signal. Il proviendrait d’une galaxie située à 1 milliard d’années-lumière. Mais cette projection est incertaine, pointent les scientifiques. Toutefois, les chercheurs pensent que le signal serait issu d’émissions émises par deux types différents d’étoiles à neutrons appelés pulsars radio et magnétars. Dans le cas de FRB 20191221A, la source est entourée d' « un nuage de plasma qui doit être extrêmement turbulent. »

Avec les sursauts rapides, en quelques millisecondes, c’est l’équivalent de l’énergie de 500 millions de soleils qui est émis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents