Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Passe sanitaire : Coup de théâtre à l’Assemblée nationale

Publié par wikistrike.com sur 16 Juillet 2022, 14:17pm

Catégories : #Politique intérieure, #Santé - psychologie

Passe sanitaire : Coup de théâtre à l’Assemblée nationale

État (provisoire) de la discussion du projet de loi « maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid-19 ». En regardant le verre à moitié plein : mineurs et adultes ne seront pas soumis au pass sanitaire pour voyager à l’étranger et dans les départements et territoires français hors Hexagone. La liberté de circulation n’est donc plus entravée — tout au moins par la France.


En bonus, les Antillais auront été heureux de savoir qu’ils sont bien français et les électeurs qu’il existe une opposition pour les défendre avec succès. Côté verre à moitié vide : l’article 1 sur le contrôle numérique de la population qui permet de continuer à collecter des données de santé… est bel et bien voté. Restent dans le flou : la réintégration des soignants (les amendements à ce sujet ont été jugés irrecevables) et l’accès aux soins des non-vaccinés, adultes ou mineurs.

Premier coup de théâtre ce mardi soir : contre l’avis du gouvernement, les députés ont exempté les mineurs du cadre juridique du pass sanitaire aux frontières et pour les déplacements extra-hexagonaux, par 196 voix contre 183. Sur les bancs de l’opposition, c’est l’explosion de joie. L’alliance RN-Nupes-LR a mis en échec la macronie et sauvé la jeunesse de la dictature sanitaire.

 

Le deuxième coup de théâtre concerne l’article 2 qui prévoyait la possibilité d’imposer jusqu’en janvier 2023 le pass sanitaire aux frontières, mais aussi entre la Corse, l’Outre-mer et l’Hexagone, a été rejeté par 219 voix contre 195. La majorité présidentielle a été mise une nouvelle fois en minorité.

 

Une victoire de l’opposition qui n’est pas du goût de la première ministre, Élisabeth Borne, qui découvre le vote démocratique et s’en insurge dans un tweet « L’heure est grave. En s’alliant pour voter contre les mesures de protection des Français face au Covid LFI, les LR et le RN empêchent tout contrôle aux frontières face au virus. Passée l’incrédulité sur ce vote, je me battrai pour que l’esprit de responsabilité l’emporte au Sénat. »

Alors que la macronie pointe du doigt une lepénisation de La France Insoumise, les Français ont vu une alliance intelligente entre RN et LFI afin de les libérer de la discrimination sanitaire.

 

Après le passage à l’Assemblée, le Sénat a entendu ce mercredi 13 juillet, François Braun, ministre de la Santé. Il répétera les éléments de langage fournis par McKinsey et utilisés par Emmanuel Macron : « Face au virus, pour protéger les Français, notre stratégie est claire, je la résumerait en cinq mots : prévenir, vacciner, tester, isoler, traiter. » Le ministre ajoutera que « la vaccination est notre arme de protection massive. » Disons que les flous et les non-dits seront des failles dans lesquelles le gouvernement tentera d’introduire de nouvelles atteintes aux libertés. Le rendez-vous est maintenant pris avec les sénateurs… et le ministre de la Santé tente déjà de faire miroiter la réintégration des soignants suspendus contre la réintégration de l’article 2 du Projet de loi sanitaire. Troquer la liberté des Français pour une carotte insaisissable, c’est le pari du gouvernement. Méfiance !

Le Média en 4-4-2.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents