Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un sosie de Poutine a-t-il été envoyé en Iran ?

Publié par wikistrike.com sur 25 Juillet 2022, 07:13am

Catégories : #Politique internationale, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Un sosie de Poutine a-t-il été envoyé en Iran ?

Un sosie de Biden, on le saurait tout de suite, ici, avec Poutine, on ne peut que supposer.

Vladimir Poutine a-t-il un sosie qui le remplace lors de déplacements à l’étranger? La rumeur vient d’être relancée par un général ukrainien, qui estime que le président russe a utilisé un “double” lors de son voyage en Iran la semaine dernière. “C’est juste mon avis, une simple supposition”, a déclaré le général de division Kyrylo O. Budanov à la chaîne ukrainienne 1+1. 

Le dirigeant russe Vladimir Poutine pourrait avoir été remplacé par un sosie lors de son voyage en Iran la semaine dernière, selon un haut responsable des services de renseignement ukrainiens. D’après plusieurs sources ukrainiennes, le président serait apparu plus alerte et plus mobile que d’habitude lors de sa visite pour rencontrer l’ayatollah Ali Khamenei. Ce “regain de vivacité” aurait mis la puce à l’oreille du général de division Kyrylo O. Budanov. 

 
 
 
Interactive video
Click to pause and explore
 
 
00:49
Poutine à Téhéran pour un sommet Iran-Turquie-Russie

Interrogé par la chaîne ukrainienne 1+1, le général a expliqué que l’attitude de Poutine durant son voyage en Iran ne lui ressemblait pas. Selon lui, l’homme que l’on peut voir dans les différentes vidéos de la rencontre entre le président russe et l’ayatollah Ali Khamenei n’est pas Vladimir Poutine. “C’est juste mon avis, une simple supposition”, a-t-il affirmé. “S’il vous plaît, regardez le moment de la sortie de Poutine de l’avion. Est-ce que c’est vraiment lui?”

Vente d’armes

Le dirigeant russe est arrivé mardi dernier à Téhéran pour des discussions avec ses homologues iranien et turc sur le conflit en Syrie, mais aussi sur la guerre en Ukraine. Les services de renseignement américains ont indiqué que les discussions portaient notamment sur un accord prévoyant la vente par l’Iran à la Russie de “plusieurs centaines” de drones - dont certains capables d’effectuer des frappes armées - destinés à être utilisés dans la guerre contre l’Ukraine.

 
 

“J’ai refusé d’avoir des doubles”

Ce n’est pas la première fois que Poutine est suspecté de faire appel à des sosies. En février dernier, lors d'une série d’interviews organisée pour ses 20 ans au pouvoir, le président avait affirmé à ce sujet: “J’ai refusé d’avoir des doubles”, avant de préciser que cette possibilité lui avait été proposée. “C’était lors des moments les plus durs de la lutte contre le terrorisme”, au début des années 2000, avait-il indiqué, une époque où la Russie était en guerre contre un mouvement indépendantiste islamiste en Tchétchénie et dans le Caucase. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents