Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Albert Bourla, PDG de Pfizer, est positif au COVID-19

Publié par wikistrike.com sur 16 Août 2022, 10:19am

Catégories : #Santé - psychologie

Albert Bourla, PDG de Pfizer, est positif au COVID-19

Le PDG de Pfizer a été testé positif au COVID-19, a-t-il annoncé le 15 août.

« J’aimerais vous faire savoir que j’ai été testé positif au #COVID-19 », a écrit le PDG Albert Bourla sur Twitter.

M. Bourla, âgé de 60 ans, affirme avoir reçu quatre doses du vaccin anti COVID-19 de sa société, qui s’est avéré de plus en plus inefficace contre l’infection par le virus responsable du COVID-19 et la maladie grave une fois qu’une personne a contracté le virus.

Bourla a déclaré avoir ressenti des symptômes légers. Il n’a identifié aucun de ces symptômes. Il a dit qu’il se « sentait bien ».

« Nous avons parcouru tellement de chemin dans nos efforts pour combattre cette maladie que je suis convaincu que je vais avoir un rétablissement rapide. Je suis incroyablement reconnaissant des efforts inlassables de mes collègues de Pfizer qui ont travaillé à rendre les vaccins et les traitements disponibles pour moi et pour les gens du monde entier », a déclaré Bourla.

Le PDG est en isolement et a entamé un traitement par Paxlovid, la pilule anti COVID-19 de Pfizer.

Les régulateurs américains des médicaments ont accordé une autorisation d’urgence pour le Paxlovid en décembre 2021 pour les personnes âgées de 12 ans et plus qui ont été testées positives pour le COVID-19 et sont jugées à haut risque de progression vers un cas grave.

Depuis, les autorités de réglementation ont restreint ou révoqué des autorisations similaires pour de nombreux autres médicaments, tels que les anticorps monoclonaux de Regeneron, en citant des données indiquant que les traitements ne sont pas aussi efficaces, voire pas efficaces du tout, contre les nouveaux variants du virus.

Le Paxlovid est devenu le traitement contre le COVID-19 le plus distribué dans le pays, et a été administré au président Joe Biden après que celui-ci ait récemment été testé positif au COVID-19.

Biden, qui a également reçu quatre doses de l’injection de Pfizer, a connu une rechute des symptômes après avoir été testé négatif, ce qui est courant chez les bénéficiaires du Paxlovid.

Efficacité à 100 % annoncée précédemment

M. Bourla fait partie des fonctionnaires qui ont déjà fait la promotion des vaccins anti COVID-19 comme étant 100 % efficaces contre l’infection.

En avril 2021, par exemple, il a communiqué les résultats d’une étude qui aurait montré que le vaccin de Pfizer était efficace à 100 % pour prévenir les cas de COVID-19 en Afrique du Sud.

Cependant, tous les vaccins contre le COVID-19 se sont révélés moins efficaces contre l’infection et les maladies graves à mesure que de nouveaux variants du virus sont apparus.

Contre Omicron, qui est devenu dominant aux États-Unis et dans de nombreux autres pays à la fin de 2021, les vaccins offrent peu de protection contre l’infection et une protection réduite contre les cas graves.

Des données émergentes indiquent que les sous-variants d’Omicron sont encore plus aptes à échapper à la protection vaccinale.

Pfizer et Moderna font partie des sociétés qui travaillent sur des injections de rappel spécifiques à Omicron. Ces vaccins pourraient être mis sur le marché aux États-Unis dès le mois de septembre.

Traduction de The Epoch Times par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents