Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Gaza : La prison à ciel ouvert sauvagement bombardée par Israël

Publié par wikistrike.com sur 7 Août 2022, 16:00pm

Catégories : #Politique internationale

Gaza : La prison à ciel ouvert sauvagement bombardée par Israël
31 personnes, dont 6 enfants, sont mortes dans la bande de Gaza depuis le début de la flambée de violences entre Israël et le groupe Jihad islamique, selon le ministère de la Santé à Gaza. Un bilan contredit par les autorités israéliennes.

Violences à Gaza: Israël a accepté une trêve proposée par l'Égypte

Israël a accepté une trêve, proposée par l'Égypte, dans la bande de Gaza, annonce ce dimanche une source au sein des services de sécurité égyptiens à l'Agence France-Presse (AFP), précisant que Le Caire attendait désormais la réponse palestinienne, après que des tirs à Gaza ont fait au moins 31 morts, dont 6 enfants.

"La partie israélienne a accepté la trêve", a déclaré ce responsable sous le couvert de l'anonymat, sans donner de détail sur le calendrier de cette trêve. Une source au sein du groupe palestinien a confirmé que des négociations étaient en cours.

 
 
 

Tirs à Gaza: le Premier ministre israélien assure que l'opération durera "aussi longtemps que nécessaire"

Le Premier ministre israélien Yaïr Lapid a affirmé que l'opération à Gaza continuerait "aussi longtemps que nécessaire", qualifiant la frappe ayant tué l'un des principaux chefs militaires du Jihad islamique à Gaza Khaled Mansour de "résultat extraordinaire".

La frappe menée à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a fait huit morts, selon le ministère de l'Intérieur.

En tout, neuf immeubles résidentiels ont été détruits dans des raids israéliens, selon le gouvernement du Hamas.

Tirs à Gaza: le Hamas craint une situation potentiellement "incontrôlable"

Les tirs se poursuivent ce dimanche dans la bande de Gaza, où au moins 31 personnes sont mortes, faisant craindre une situation "incontrôlable" au Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans l'enclave palestinienne.

Le Hamas a alerté dans un communiqué contre ces "incursions" israéliennes pouvant mener à une situation "incontrôlable".

"La résistance" est "unie dans la bataille" contre Israël, a assuré Fawzi Barhoum, un porte-parole du Hamas, groupe ayant livré plusieurs guerres à l'État hébreu mais qui n'a pas jusqu'ici pris part à la confrontation armée.

Tirs dans la bande de Gaza: l'Union africaine condamne une "violation flagrante du droit international"

Le président de la commission de l'Union africaine (UA) a condamné ce dimanche les "attaques aériennes" israéliennes dans la bande de Gaza alors que l'escalade de violences se poursuit.

"Moussa Faki Mahamat condamne fermement les frappes aériennes continues d'Israël sur Gaza qui ont tué plus de 30 civils palestiniens, dont 6 enfants", indique l'UA dans un communiqué.

"Le fait de cibler des civils ainsi que l'occupation illégale continue des territoires occupés par les forces de sécurité israéliennes constituent une violation flagrante du droit international et compliquent la recherche d'une solution juste et durable", poursuit le texte.

Tirs dans la bande de Gaza: le bilan grimpe à 31 morts, dont 6 enfants

L'escalade de la violence dans la bande de Gaza se poursuit ce dimanche sans signe de répit dans cette confrontation entre Israël et le groupe Jihad islamique, le bilan grimpant à 31 morts palestiniens dont 6 enfants, selon le ministère de la Santé gazaoui.

Depuis une guerre éclair l'an dernier, c'est la plus grave confrontation entre Israël et le Jihad islamique, classé parmi les organisations terroristes par Israël, les États-Unis et l'Union européenne.

 

Les origines du regain de violences au Proche-Orient

Il s'agit de la pire confrontation entre l'État hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021, qui avait fait 260 morts côté palestinien, parmi lesquels des combattants, et 14 morts en Israël, dont un soldat.

L'escalade se poursuit ce dimanche entre Israël et le mouvement Jihad islamique qui s'échangent des tirs. D'après les autorités palestiniennes, 29 personnes sont mortes, dont six enfants, tués morts dans ces nouveaux affrontements, ce que contredit Israël.

 

Le Jihad islamique affirme avoir tiré des roquettes vers Jérusalem

Dans un communiqué publié ce dimanche matin, le Jihad islamique a affirmé avoir tiré des roquettes vers Jérusalem.

Quelques minutes plus tôt, l'armée israélienne avait annoncé que des sirènes d'alerte avaient rententi dans le secteur de Jérusalem, pour la première fois depuis le début de l'escalade dans la bande de Gaza.

Israël dit se préparer à "une semaine" de raids sur Gaza

L'armée israélienne a annoncé ce samedi se préparer à "une semaine" de raids sur la bande de Gaza.

La pire flambée de violence entre les deux ennemis depuis une guerre-éclair l'an dernier a déjà privé la petite langue de terre coincée entre l'Égypte, la Méditerranée et Israël et ses 2,3 millions d'habitants de leur unique centrale électrique.

Elle "a cessé (de fonctionner) en raison d'une pénurie" de carburant, a indiqué samedi la compagnie d'électricité après que l'Etat hébreu, qui impose un blocus sur Gaza depuis 2007, a bouclé les passages frontaliers ces derniers jours, interrompant de fait les livraisons de diesel.

 

Une alerte à la roquette retentit près de Jérusalem, selon l'armée israélienne

Des sirènes d'alerte ont retenti dimanche dans le secteur de Jérusalem, pour la première fois depuis le début de l'escalade armée en cours avec le groupe Jihad islamique dans la bande de Gaza, a annoncé l'armée israélienne.

Des journalistes de l'AFP à Jérusalem ont entendu de brèves explosions au loin. Dans un court communiqué, l'armée a indiqué que des sirènes avaient retenti "dans le secteur autour de Jérusalem", sans plus de précision.

L'armée israélienne indique que les chefs "militaires" du Jihad islamique ont été "neutralisés"

Les principaux chefs "militaires" à Gaza du Jihad islamique ont été "neutralisés" ces deux derniers jours lors de frappes de l'armée israélienne visant ce groupe armé palestinien, a-t-elle affirmé samedi.

"La haute direction de l'aile militaire du Jihad islamique à Gaza a été neutralisée", a déclaré Oded Basiok, le chef de la direction des opérations de l'armée de l'État hébreu, dans un communiqué envoyé à l'AFP.

Israël arrête une vingtaine de membres du Jihad islamique en Cisjordanie

Une vingtaine de membres du groupe palestinien Jihad islamique ont été arrêtés dans la nuit par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie occupée, a annoncé dimanche l'armée, sur fond d'escalade meurtrière dans la bande de Gaza.

Lors de plusieurs raids, "environ 20 suspects appartenant à l'organisation terroriste Jihad islamique ont été interpellés" à travers la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'État hébreu depuis 1967, a rapporté l'armée dans un communiqué.

Le bilan passe à 29 morts dont six enfants selon les autorités palestiniennes

Vingt-neuf personnes dont six enfants sont mortes dans la bande de Gaza depuis le début de la flambée de violences entre Israël et le groupe Jihad islamique, a annoncé dimanche le ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne, corrigeant une précédente déclaration.

Dans un premier communiqué, le ministère a affirmé que 32 Palestiniens avaient été tués depuis vendredi dans des frappes israéliennes. Peu de temps ensuite, il a indiqué dans un second message que le bilan était de 29 morts et de 253 blessés.

Les autorités israéliennes contredisent ce bilan et assurent que des enfants palestiniens ont été tués samedi par un tir de roquette raté du Jihad islamique vers Israël.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents